Affaire Guy Marius Sagna: Ses avocats ont introduit une demande de mise en liberté d’office

Les avocats de l’activiste sénégalais, Guy Marius Sagna, inculpé et placé sous mandat de dépôt, le 15 juillet dernier, pour ‘’fausse alerte’’ au terrorisme, ont introduit une demande de mise en liberté d’office. Ils l’ont fait savoir, au cours d’un point de presse, ce vendredi. «Pour quelqu’un qui est détenu arbitrairement, une demande de mise en liberté d’office peut être introduite à n’importe quel moment.

C’est pourquoi nous avons décidé ensemble, solidairement, de déposer cette demande. Ils se rendront compte qu’ils se sont trompés et ils pourront le libérer », a déclaré Me Amadou Aly Kane. De son côté, Me Moussa Sarr, qui est largement revenu sur les différentes péripéties de l’affaire Guy Marius Sagna, a informé que ce dernier a été inculpé pour fausse alerte au terrorisme sur la base de l’article 429 bis du Code pénal.

Mais, martèle-t-il, «le mouvement Frapp a fait une analyse sur une situation bien déterminée et notre constitution, dans son article 8, garantit la liberté d’opinion, qui est d’ailleurs un droit fondamental. Les citoyens ont le droit de donner leur point de vue sur toutes les questions ». L’avocat fustige à cet effet le type de procédure enclenchée contre son client.

« Cette affaire ne devait pas faire l’objet d’une instruction judiciaire, parce que si délit il y a, il est flagrant. Ils n’ont pas besoin d’éléments supplémentaires », a-t-il notamment clamé. Quant à Me Amadou Diallo, représentant d’Amnesty International, Guy Marius Sagna remplit tous les critères pour le qualifier de défenseur de droits de l’homme.

De ce point de vue, jure-t-il, il doit bénéficier de tous les droits. Il doit être protégé. «Nous demandons solennellement que le juge, qui doit faire preuve d’indépendance et d’impartialité, instruise le dossier le plus rapidement possible », a lancé l’avocat.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom