MFDC : L’ancien commandant Niantang Diatta pour une paix définitive en Casamance

Ousmane Niantang Diatta, ex-chef du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), est devenu militant de la paix. Il lance un appel aux camps du conflit casamançais

«Je suis ambassadeur de la paix. Je demande au Président (Macky Sall) de redoubler d’efforts. Salif Sadio est mon petit frère de même sang. Je lui demande de continuer à forger la paix en Casamance. C’est moi Ousmane Niantang Diatta qui ai signé le cessez-le-feu, j’étais dans le maquis, je fais partie des chefs du MFDC.»

Ousmane Niantang Diatta s’exprimait à l’occasion d’une journée de prières organisée ce dimanche à Fatick. Il est revenu sur le massacre de Boffa-Bayotte, qui a fait 13 morts, pour prendre la défense du MFDC et accuser des «fossoyeurs de la paix» qui font tout, selon lui, pour créer «le désordre».

«Ce que nous voulons, c’est la paix en Casamance et partout au Sénégal», a-t-il martelé.