AVC : les 7 signes annonciateurs que les gens ignorent souvent

Un accident vasculaire cérébral (AVC) se produit lorsqu’un vaisseau sanguin est soit bloqué (ischémique) dans le cerveau, soit il commence à saigner (hémorragique) , les deux pouvant causer de graves dommages au cerveau.

Un accident vasculaire cérébral peut arriver à n’importe qui à n’importe quel moment, et s’il ne vous tue pas, il peut provoquer des dommages physiques et mentaux graves comme la paralysie, des difficultés à réfléchir ou à comprendre les autres, et la cécité. Malheureusement, les signes d’un AVC peuvent souvent se faire passer pour d’autres choses que nous pourrions rejeter.

Le déni est le facteur le plus important pour retarder le traitement. Lorsque les médecins demandent aux patients pourquoi ils n’ont pas appelé tout de suite le 15, la réponse la plus commune est qu’ils voulaient voir si les symptômes allaient disparaître au bout d’un moment.

Le temps est très précieux pour augmenter ses chances de s’en sortir avec le minimum de séquelles. Pour chaque minute où un AVC n’est pas traité, une personne perd environ deux millions de cellules cérébrales. En une heure, le cerveau de cette même personne aura vieilli de près de quatre ans.

VOICI 7 SIGNES DES AVC QUE LES GENS IGNORENT SOUVENT ET COMMENT LES PRÉVENIR :

1. PROBLÈMES DE VISION

Le cerveau se divise en deux parties, dont chacune contrôle ou est responsable du côté opposé de votre corps. Quand celui-ci est affecté par un accident vasculaire cérébral, cela peut entraîner des problèmes de vision dans un œil. Étant donné que les deux yeux doivent être concentrés sur le même point dans l’espace pour avoir une vision normale, si un œil ne voit plus à cause de l’AVC, cela entraînera une vision double puisque les deux yeux ne travaillent plus parfaitement ensemble.

On pourrait facilement penser que cela arrive à cause de la fatigue, parce qu’on lit trop, regarde trop la télé ou travaille trop sur l’ordinateur. Mais un changement de vision dans un seul œil peut certainement être le signe d’un accident vasculaire cérébral ou d’un autre problème médical grave, et vous devriez consulter un médecin immédiatement.

2. MAL DE TÊTE TERRIBLE OU MIGRAINE

Lors d’un accident impliquant un blocage, vous risquez de ne rien ressentir dans certains cas. Cependant, même si la plupart des personnes qui ont eu un accident vasculaire cérébral disent n’avoir rien senti, les accidents vasculaires cérébraux impliquant des saignements internes peuvent entraîner de terribles migraines . Un mal de tête soudain ou une migraine chez une personne qui n’a pas d’antécédents de migraine peut être le signe d’un accident vasculaire cérébral. Il serait préférable de le faire vérifier par un médecin

Les symptômes de la migraine, avec leur fréquence, comprennent :

  • Intense douleur pulsatile – 85 pour cent.
  • Sensibilité à la lumière – 80%
  • Sensibilité au son – 76%
  • Nausées – 73 pour cent.
  • Douleur d’un côté – 59 pour cent.
  • Changements de vision, vision floue – 44 pour cent.
  • Vomissements – 29 pour cent

3. ENGOURDISSEMENTS OU FAIBLESSE DANS UN BRAS

Comme la vision double expliquée au-dessus, un accident vasculaire cérébral affectera seulement un côté du corps en fonction de l’endroit où le blocage ou le saignement se produit dans le cerveau. Une faiblesse soudaine ou un engourdissement dans un bras ou une jambe qui ne disparaît pas après quelques minutes est un signe d’accident vasculaire cérébral. Si vous venez de vous réveiller d’une sieste, ce n’est pas inhabituel d’avoir un ou deux membres engourdis, mais si l’engourdissement persiste pendant plus de quelques minutes, c’est un signe de quelque chose de plus grave et pourrait être un accident vasculaire cérébral.

Essayez de lever les bras au-dessus de votre tête en même temps. Si un bras commence à tomber, vous pourriez avoir un accident vasculaire cérébral. De même, un côté de votre bouche peut s’affaisser quand vous essayez de sourire.

4. TROUBLES DE L’ÉLOCUTION

La difficulté d’élocution est un effet secondaire de nombreux médicaments et beaucoup de gens craignent des problèmes d’élocution avec des médicaments sur ordonnance.

Mais si les difficultés d’élocution ne sont généralement pas un problème après la prise de médicaments, il est préférable de prendre ses précautions et de demander une aide immédiate , surtout si vous présentez d’autres symptômes liés à l’AVC.

Quand un côté du cerveau est affecté par un accident vasculaire cérébral, il va interférer avec des choses comme l’équilibre et la parole.Cela pourrait être facile à écarter si vous avez bu un peu, mais si cela persiste

pendant plus d’une heure après votre dernier verre, cela pourrait être indiquer quelque chose de plus grave. Si un côté de votre bouche s’affaisse ou si vous avez du mal à parler, cela pourrait signifier que la partie de votre cerveau responsable de la parole ou les nerfs crâniens responsables des muscles faciaux pourraient souffrir d’un manque de sang dû à un accident vasculaire cérébral.

5. FATIGUE

Les déficits cognitifs soudains sont courants dans la société en évolution rapide d’aujourd’hui. Nous travaillons plus longtemps, faisons plus de navettes et assumons des responsabilités supplémentaires.
En d’autres termes, nous sommes fatigués.

En revanche, nous pouvons avoir du mal à penser à un mot de temps en temps, mais en aucun cas cela doit se prolonger sur une longue période de temps ni nous rendre incapable de parler.

Le corps est un équilibre délicat d’eau, de substances chimiques et d’hormones. Lorsque cet équilibre est perturbé, il peut provoquer l’apparition soudaine de symptômes comme la fatigue. Le système dans votre corps qui régule les hormones (système endocrinien) est à son tour géré par votre cerveau, et quand un accident vasculaire cérébral se produit, votre cerveau est endommagé par un manque ou une perte totale de sang dans la région touchée.

Lorsque cela se produit, il peut y avoir une fatigue soudaine et sévère ou un manque d’énergie. Cela arrivera sans vous avertir, sans véritable explication logique. Donc, si vous vous trouvez soudainement épuisé et léthargique sans raison valable, vous devriez voir un médecin, car cela peut être un signe d’accident vasculaire cérébral ou d’autres problèmes.

6. DIFFICULTÉS À RÉFLÉCHIR

La fatigue engendre des difficultés à réfléchir. Cependant, ce n’est pas normal d’avoir une déficience cognitive manifestement perceptible – comme avoir constamment les mots sur le bout de la langue.

Un accident vasculaire cérébral signifie qu’une partie de votre cerveau est privée d’oxygène et peut vous empêcher de vous concentrer ou de penser directement.  Si vous avez du mal à vous exprimer, si vous n’arrivez pas à trouver les mots pour ce que vous voulez dire ou si vous ne comprenez pas ce que les autres vous disent, vous pourriez être en train de faire un AVC.

7) VERTIGES

Votre oreille interne est responsable de l’équilibre, et une perte de sang dans une partie du cerveau qui interprète ces signaux peut entraîner des vertiges. Si vous ne souffrez pas de vertiges habituellement et que vous souffrez d’un vertige soudain avec des problèmes d’élocution, allez voir un médecin.


COMMENT PRÉVENIR LES AVC

Comme toujours, la prévention est le meilleur remède. La Harvard Medical School recommande sept mesures préventives:

– abaisser votre tension artérielle
– perdre du poids
– faire plus d’exercice
– boire avec modération
– traiter la fibrillation artérielle (une forme de rythme cardiaque irrégulier)
– traiter le diabète
– arrêter de fumer

Si vous avez un doute sur quelqu’un, demandez à la personne de sourire, de lever les deux bras ou de répéter une phrase. Si elle n’y arrive pas, appelez immédiatement le 15.

Les informations contenues dans cet article ne vous sont fournies qu’à titre informatif, en aucun cas elles ne peuvent remplacer l’avis d’un professionnel de la santé.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom