Comment en est on arrivé à la manifestation anti-Macron devant le théâtre Bouffes du Nord ?

Quelques dizaines de manifestants ont tenté d’entrer dans l’enceinte des Bouffes du Nord, où le chef de l’État et son épouse assistaient à une représentation. Emmanuel Macron a ensuite quitté les lieux sous haute protection policière.

« Radicalisation » du mouvement de grève contre la réforme des retraites, ou manifestation légitime contre un chef de l’État critiqué? Vendredi soir, quelques dizaines de manifestants ont tenté d’entrer dans le théâtre des Bouffes du Nord, à Paris (Xe), où Emmanuel Macron et son épouse assistaient à une représentation de la pièce « La Mouche ».

Ces opposants ont été alertés de cette présence par des messages publiés sur les réseaux sociaux peu avant 21 heures. L’une des personnes l’ayant relayée, le journaliste et militant Taha Bouhafs, a peu après été emmenée au commissariat.

Que s’est-il passé ?

Plusieurs vidéos publiées sur Twitter montrent des manifestants se rassemblant, avant 22 heures, devant l’entrée du théâtre des Bouffes du Nord. L’Élysée a confirmé à l’AFP qu’Emmanuel Macron et son épouse étaient présents à l’intérieur.

On entend ces militants scander des slogans tels que « Macron démission » ou « Grève générale ». Peu après, un groupe d’environ une vingtaine d’entre eux tente de pénétrer dans l’enceinte du lieu, et sont repoussés par les portes et les forces de l’ordre. « On est là, on est là, même si Macron ne le veut pas, nous, on est là », chantent-ils, comme on l’entend sur une vidéo postée par le reporter Charles Baudry.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom