Coronavirus : Voici la recette de l’OMS pour fabriquer vos gels hydro-alcooliques à la maison

Alors que le monde est de plus en plus touché par l’épidémie de coronavirus, l’un des meilleurs moyens de se protéger contre le Covid-19 est le lavage régulier des mains, notamment grâce aux gels hydro-alcooliques. Mais comment les fabriquer soi-même ?

L’épidémie de coronavirus avance à grande vitesse avec plus de 94 000 malades dans le monde et près de 3200 morts. Et le meilleur moyen de s’en protéger est la prévention. Il faut “se laver les mains toutes les heures”, a d’ailleurs lui-même recommandé lundi le Premier ministre Edouard Philippe.

En pharmacie, les gels hydroalcooliques sont donc en rupture de stock. Ce type de gel est utile pour éliminer les bactéries ainsi que les virus et les champignons qui pourraient transiter par la peau. Bruno Le Maire a également ajouté que « se laver les mains avec du savon » serait « tout aussi efficace » qu’avoir recours à un gel antibactérien. Pour ceux qui tiennent tout de même à se nettoyer les mains avec un gel hydroalcoolique, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) donne une recette efficace dans un PDF pour le fabriquer soi-même. L’organisation précise qu’il s’agit d’un « guide de préparation des solutions recommandées destiné aux professionnels de la pharmacie. S’ils le souhaitent, les utilisateurs peuvent afficher ces consignes sur le lieu de production. »

L’OMS a en effet récemment publié un “guide de production locale des solutions hydro-alcooliques”. L’Institution mondiale y donne les ingrédients nécessaires pour fabriquer son propre gel. Pour 10 litres de produit, il faut se munir de 8.333 ml d’éthanol 96% (ou 7.515 ml d’isopropanol 99,8%), de 417 ml de peroxyde d’hydrogène 3% et de 145 ml de glycérol 98%. Rassurez-vous, si ces noms semblent complexes, ces produits sont tous disponibles dans le commerce. L’éthanol correspond à de l’alcool facilement accessible en magasin et le peroxyde d’hydrogène à l’eau oxygénée, dont l’achat peut être réalisé dans les pharmacies et les grandes surfaces. Enfin, le glycérol, appelé également glycérine, est lui aussi disponible dans les officines.

Un produit maison à laisser reposer soixante-douze heures avant utilisation

La marche à suivre est ensuite très simple : « Versez la quantité d’alcool dans le récipient servant au mélange. » Ensuite, « ajoutez le peroxyde d’hydrogène », puis « le glycérol ». Pour finir, « ajoutez de l’eau distillée ou de l’eau bouillie refroidie jusqu’au repère gradué indiquant 10 litres » sur un récipient qui devra être fermé avec un bouchon pour éviter l’évaporation du produit. Un produit qui doit être mélangé avant d’être placé en quarantaine pendant soixante-douze heures afin d’éliminer les spores bactériennes qui pourraient encore être présentes dans l’alcool ou bien dans le contenant.

Télécharger le conseil pratique de l’OMS en format pdf ici

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom