Des lingots d’or « pillés au Mali »ou « volés en RDC » : que montre cette vidéo ?

Depuis mi-août, une mystérieuse vidéo montrant des caisses de lingots d’or dans un camion être ouvertes et inspectées par deux hommes blancs francophones intrigue les internautes. Plusieurs légendes ont été accolées à cette vidéo pour l’associer tantôt à une interception d’or « volé par la France au Mali », tantôt à un trafic d’argent impliquant des politiciens en RD Congo. 

L’extrait d’environ 3 minutes montre plusieurs personnes s’affairer autour de caisses qui, une fois ouvertes, laissent découvrir plusieurs plaquettes d’or. Deux hommes blancs, échangeant à la fois en français et en anglais avec leurs interlocuteurs, semblent vérifier la marchandise. Ces derniers montrent face caméra plusieurs noms écrit sur un bout de papier avant de prendre plusieurs lingots et de parler face caméra. La vidéo s’arrête brusquement alors qu’un des hommes énumère la trouvaille.

L’une des légendes populaires autour de cette vidéo affirme qu’il s’agit du démantèlement par la douane malienne d’ “un trafic d’or effectué par des militaires français”, référence à l’idée régulièrement diffusée que l’armée française interviendrait au Mali pour voler de l’or dans la région. On retrouve trace de cette vidéo également sur Twitter : un tweet supprimé le 9 septembre (visible ci-dessous) avait atteint les 400 000 vues en moins de 24 heures.

Une autre version de la vidéo, publiée début août par la page Facebook Kati 24, adepte de diffusion de fausses informations, affirme de son côté que la vidéo montrerait une « interception au Niger [d’or] en provenance de Kidal », référence à l’idée régulièrement diffusée que l’armée française interviendrait au Mali pour voler l’or dans la région. Elle a été vue plus d’un million de fois en une semaine.

Ces images avaient déjà circulé auparavant dans d’autres contextes. Elles avaient ainsi été publiées dès le 18 août sur les réseaux sociaux par des internautes prétendant qu’elles montreraient  “l’or du Congo”, ou même « l’or de la famille Tshisekedi ».

Autre pays et autre contexte : la vidéo a également circulé sur les réseaux sociaux au Ghana aux alentours du 25 août. Cette fois, elle avait été utilisée pour illustrer une « saisie d’or de 2 400 kilos à l’aéroport d’Accra ».

Quels sont les indices visibles dans la vidéo ?

Deux éléments visibles dans les images ont mis la rédaction des Observateurs de France 24 sur la piste du véritable contexte de cette vidéo.

Tout d’abord, dans la version longue de cette vidéo, un des hommes blancs tient dans sa main un journal. Un arrêt sur image permet de distinguer le logo du journal ainsi qu’un titre sur sa Une.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom