Diourbel: Henriette Sambou, l’élève qui avait tué son enseignant désormais libre !

Le tribunal correctionnel de Diourbel a rendu hier, le délibéré du procès dans l’affaire du meurtre de l’enseignant Henry Ndiaye. Ce dernier, enseignant de son état a été tué le 17 mars 2019 par son élève Henriette Juliette Sambou dans la Commune de Ngoyé.

En effet, Henriette Juliette Sambou (candidate au bac) a été reconnue coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans avoir l’intention de la donner. Elle et a écopé 1 an de prison dont 3 mois ferme.

Sa mère Mélanie Diatta qui était poursuivie pour exploitation irrégulière de débit de boissons alcoolisés, a été condamnée à 3 mois de prison ferme. Mais ces dernières ont déjà purgé leurs peines. Elles recouvrent donc leur liberté.

Henriette Juliette Sambou avait bénéficié de la compréhension du juge pour faire les épreuves physiques et de philosophie du bac 2019, selon son avocat Me Serigne Diongue. «La décision qui a été rendue aujourd’hui est très satisfaisante. La justice a fait aussi preuve d’une compréhension que je salue à sa juste mesure. L’occasion lui a été offerte de pouvoir subir des épreuves physiques et de l’anticipé de philosophie. Je pense que c’est à saluer parce que les personnes en détention qui ne sont pas encore jugées, bénéficient de la présomption d’innocence», magnifie-t-il. 

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom