Escroquerie à grande échelle : Le promoteur de “Dimaniadio Lake City” Marcel Diagne auditionné par la DIC

Le promoteur du pharaonique projet immobilier “Diamniadio Lake City”, Diène Marcel Diagne, est dans de sales draps. Auditionné deux fois entre hier et aujourd’hui pour une affaire d’escroquerie à grande échelle, il a été libéré, mais il reste à la disposition des enquêteurs pour une éventuelle  convocation.

Marcel Diagne est sous le coup de plainte pour escroquerie. Pour le moment, l’enquête se poursuit et l’affaire n’est pas classée comme l’a prétendu Diène Marcel Diagne dans un post sur Facebook.

“Diamnadio Lake City”, une escroquerie à grande échelle ?

Le méga projet immobilier de logements haut standing, “Diamnadio lake City”, serait à l’origine d’une énorme arnaque, une escroquerie à grande échelle mise en œuvre par le groupe Semer Investment, selon Oumar Faye du mouvement Leral Askanwi.

De l’avis de ce dernier, ce projet d’un coût de 2 milliards de Dollar (1 000 milliards F Cfa), n’est que du vent qu’on essaie de vendre au Président Macky Sall. 

«Ce sont des trompeurs de dimension internationale, qui ne sont pas reconnus dans leurs propres pays et qui débarquent dans certains pays africains traînant le complexe, pour vendre du vent. Avec une fausse expertise en bandoulière et des carnets d’adresses volontairement surchargés, les vrais dirigeants utilisent des africains derrière lesquels ils se cachentIci, au Sénégal, ils ont nommé Diène Marcel Diagne comme directeur général de Semer Invest et comme membre du conseil d’administration pour mieux approcher et convaincre les autorités», accuse Oumar Faye.

Ce dernier poursuit : «ces expatriés et leurs complices africains et sénégalais ont réussi à tromper Macky Sall, qui a décidé de leur offrir des centaines d’hectares de terres à Diamniadio. Pour cela, ils ont usé simplement de maquettes lors de leurs audiences au palais. Et ce sont des maquettes trompettes conçues par de grands architectes du monde », dit-il.

« Ils n’ont aucune ingéniosité et expertise reconnue ou une surface financière leur permettant de pouvoir bénéficier de ces grandes surfaces de terres. Une fois le patrimoine foncier et les garanties de l’Etat en cartable, ils se tournent vers les banques partenaires pour mener des opérations de gage leur permettant de se faire prêter des milliards. Au finish, Diène Marcel Diagne et les siens n’auront aucun mérite. Cela, les membres du privé national peuvent le faire, c’est facile».


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom