États-Unis : il refuse de servir une cliente qui ne porte pas son masque et reçoit 60.000 dollars

Photographié par une cliente qu’il avait refusé de servir pour non-port de masque, un jeune serveur a reçu le soutien de milliers d’Américains et une cagnotte de 60 mille Dollars de pourboire.

Tout est parti d’une scène anodine. Alors qu’une jeune femme se trouvait en début de semaine dans un café Starbucks à San Diego en Californie, le serveur en charge de sa commande a tout simplement refusé de la lui servir. Pour cause: elle ne portait pas de masque à l’intérieur de l’établissement ce qui est pourtant obligatoire.

Remontée, Amber Lynn Gilles a alors décidé de prendre en photo le barrista et de publier le cliché sur son compte Facebook avec la mention suivante: “voilà Leneen de Starbucks qui a refusé de me servir parce que je ne portais pas de masque. La prochaine fois j’appellerai les flics et apporterai une exemption médicale”. Une publication qui visait sans doute à attaquer le jeune homme mais qui a eu un tout autre effet.

Une cagnotte pour lui verser des “pourboires”

La photo, massivement partagée, a suscité de nombreuses réactions de la part des internautes. La grande majorité d’entre eux ont pris la défense du serveur et se sont moqués du post de la jeune femme, en témoigne l’émoji ‘rire’ qui est le premier utilisé pour réagir à la vidéo.

En réponse à cette tentative de lynchage, un internaute a lancé une cagnotte visant à soutenir Lenin (son vrai prénom) et à lui verser des “pourboires”. Résultat: les dons n’arrêtent pas depuis le début de la semaine et la cagnotte avoisine ce samedi les 63.000 dollars soit près de 56.000 euros.

Une initiative qui a beaucoup touché le serveur qui a souhaité raconter sa version des faits: “Cette dame est arrivée est elle ne portait pas de masque, je lui ai alors demandé si elle n’en avait pas un avec elle. Elle m’a alors expliqué qu’elle n’en avait pas besoin. Je l’ai alors redirigé vers les recommandations sanitaires et notamment celle du port obligatoire du masque dans le café. Elle s’est alors énervée puis est partie avant de revenir pour me demander mon nom. Je lui ai alors donné mon nom et elle m’a alors pris en photo et m’a dit qu’elle contacterait l’entreprise avant de repartir en riant”.

“Je ne l’ai jamais menacé”

Lenin a tenu ensuite à remercier les contributeurs à la cagnotte et leur a annoncé que cet argent lui servirait à vivre de sa passion qu’est la danse. Face aux critiques, la cliente a alors répondu à une une chaîne télévisée locale et s’est défendue de toute menace adressée à l’égard de Lenin.

“Je ne l’ai jamais menacé et j’ai reçu des milliers de menaces de morts. C’est effrayant”, raconte Amber Lynn Gilles qui s’est dit être “victime de discrimination”. La jeune femme a aussi critiqué sur Facebook l’utilité du port du masque contre le coronavirus et n’exclut pas de porter plainte contre le créateur de la cagnotte pour diffamation.

La Californie, qui compte près de 200.000 contaminations et plus de 5700 morts liés au coronavirus, fait face comme de nombreux autres États américains à une recrudescence de l’épidémie ces derniers jours.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom