Face au procureur, Idrissa Sow retrace le film du braquage ayant coûté la vie au Commandant Sané

Face au procureur de la République près du Tribunal de grande instance de Tamba (Est du Sénégal), Idrissa Sow a reconnu le fait d’avoir tiré la balle qui a coûté la vie au Commandant Sané, lors du braquage d’une agence de Poste Finance, fin juillet, avant de retracer le film de l’opération. 

Idrissa Sow a quitté son village Méréto dans la même zone, le 28 juillet pour se rendre à Koumpentoum à la recherche d’éventuelles cibles à dépouiller. Il débarque dans les locaux de l’agence Poste Finance où il a constaté que le bureau a reçu un fonds destinés aux clients. Une information de taille pour qu’il aille tenir une réunion avec le gang pour tracer le scénario du film.

La réunion secrète du braquage

Le chef du gang Idrissa Sow alias « Peulh bou rafet » convoque une réunion avec cinq autres personnes pour leur informer que cette institution financière vient de recevoir des fonds. Il peaufine la bande et leur demande de se tenir prêt pour l’opération prévue le 28 juillet à 3 heures du matin.

A l’heure indiquée, toutes la bande s’est présentée à différents lieux de la ville de Koumpentoum, pour ne pas éveiller de soupçon, avant de débarquer nuitamment sur les lieux, rapporte le quotidien ‘L’Observateur’.

Le film du braquage

Une fois à proximité dudit bureau, ils garent leurs motos à environ 10 mètres, dans un coin stratégique, afin de pouvoir les utiliser au moment de battre en retraite. Ils s’engouffrent dans les locaux de l’agence et s’en prennent au gardien d’abord. Armés de brins, de rache-clou et d’armes à feu, ils se mirent à défoncer la porte pour accéder à la salle du coffre.

Intrigué par la présence d’un véhicule de la gendarmerie, Idrissa Sow et deux autres de la gang, tirent plusieurs coups de feu en direction d’un véhicule des gendarmes, alertés par le gardien qu’ils n’avaient pas réussi à maitriser. C’est en tirant qu’ils ont atteint Commandant à la tête.

Devant le procureur, Idrissa Sow a avoué avoir tué le Commandant Tamsir Sané. Les autres membres de la bande sont unanimes, c’est lui qui l’a tué et blessé les trois autres gendarmes.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom