Fatou Sow Sarr : «On ne peut plus confier notre pays à quelqu’un qui n’a pas de spiritualité»

«On ne peut plus confier notre pays à quelqu’un qui n’a pas de spiritualité» a déclaré ce samedi à Tivaouane lors du Symposium de lancement des activités du Mawlid 2017. Elle intervenait sur le thème des «cités religieuses, épicentre du dialogue politique et social : espace de pacification politique et social, rôle des religieux».

Pour rappel, trois présentations ont été développées au centre de conférence de Tivaouane en ce sens : «Les cités religieuses : entre spiritualité et modernité », «Les cités religieuses et modèle de développement économique : architecture et fonctionnement des cités religieuses» et la troisième présentation a traité les «cités religieuses, épicentre du dialogue politique et social : espace de pacification politique et social, rôle des religieux».

IGFM


1 COMMENTAIRE

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom