FRANCE : Diary Sow refuse de reprendre les cours, son livre s’arrache comme des petits pains

Si la brillante étudiante est sortie de son silence, invoquant le besoin de s’accorder un répit salutaire, rien ne laissait présager sa disparition. Sortie depuis hier de sa “cachette”, Diary Sow a accepté de discuter avec les autorités consulaires et diplomatiques du Sénégal à Paris. Cependant, elle leur fait savoir qu’elle ne reprendrait pas les cours au Lycée Louis-Le-Grand.

Selon L’Observateur, Diary Sow ne souhaite pas non plus quitter son lieu de retraite pour rejoindre la résidence estudiantine La Lourcine. Diary Sow a aussi refusé de communiquer son lieu de retraite. D’après le journal, elle est bien restée à Paris qu’elle n’a jamais quitté.

Malgré tout, sa bourse de 425.000 Fcfa est toujours maintenue. Depuis sa disparition, la vente de son ouvrage «Sous le visage d’un ange» ont connu une hausse vertigineuse.

Son livre s’arrache à la maison d’édition «L’Harmattan», rapporte Les Échos.  Des curieux ont voulu acheter le livre pour mieux comprendre sa disparition. Diary Sow y dépeint Allyn, une jeune fille très complexe, énigmatique, égoïste, manipulatrice, insatiable, mais en même temps aimante, fragile et pleine d’égards pour les autres. Constamment à la quête d’une liberté qui semble la fuir depuis sa tendre enfance, elle ne cessera de fuguer pour trouver le grand bonheur.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom