FRANCE : Ce que l’on sait de l’attentat raté contre des forces de l’ordre

Plusieurs individus soupçonnés d'avoir préparé un passage à l'acte violent contre des forces de sécurité. Ils ont été interpellés en fin de semaine dernière.

FRANCE – Quatre personnes soupçonnées de préparer un attentat pouvant viser les forces de l’ordre « à brève échéance » sont en garde à vue lundi matin, dans le cadre d’une enquête ouverte pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », selon des sources concordantes.

Parmi ces suspects figure un mineur, déjà condamné pour avoir cherché à se rendre en Syrie à trois ans de prison, dont deux ans assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve. Ce mineur était placé au sein d’une structure éducative dans le cadre de cette mise à l’épreuve, a précisé le parquet, confirmant des informations de plusieurs médias.

« Un projet extrêmement violent »

Les trois autres personnes, majeures, sont connues pour des faits de droits commun, selon une source proche de l’enquête.

L’enquête préliminaire avait été ouverte le 1er février par le parquet de Paris et les investigations confiées à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Les forces de l’ordre figurent parmi les cibles que Daesh a appelé à viser à de nombreuses reprises. 

A voir également : 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom