France : Deux amis, Julien et Gabriel, ont mystérieusement disparu depuis un mois

Deux jeunes de l’Aude ont disparu à leur arrivée début décembre dans les Alpes-de-Haute-Provence. Une enquête pour enlèvement et séquestration a été ouverte.

Ils ont quitté leur domicile à Malves-en-Minervois, près de Carcassonne il y a plus de trois semaines et ne sont jamais rentrés. Le 3 décembre, Julien Boumlil et Gabriel Ferchal, deux amis d’enfance respectivement âgés de 25 et 26 ans, prennent la route en direction de Revest-du-Bion, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, pour aller “dépanner le poids lourd” d’une “connaissance”, disent-ils à la mère du premier.

Puis vers 21h30, les deux jeunes reprennent leur voiture en direction de Pertuis, à 70 km de là, pour y retrouver un ami d’enfance, a raconté le cousin de Julien au Parisien. Mais Julien et Gabriel ne sont jamais arrivés. Regrettant que “les gendarmes ne le prennent pas au sérieux”, Geoffrey, le cousin de Julien, a décidé de mener sa propre enquête.

« Que s’est-il passé entre 21h30 et 1 heure du matin ? »

« Ce n’est pas le genre de Julien de donner rendez-vous et de ne pas venir », appuie Geoffrey Not, qui a décidé d’enquêter. « On n’a pas été pris au sérieux par les gendarmes », assure-t-il.

Depuis, une information judiciaire a été ouverte pour enlèvement et séquestration, sans libération volontaire. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la Section de recherches (SR) de Marseille. Selon les premiers éléments, le téléphone de l’un des disparus a borné pour la dernière fois cette nuit-là, à 00h46, à Rognes (Bouches-du-Rhône), une commune située à 1h15 de route de Reves-du-Bion.

« Environ quatre heures après leur départ de ce village, ils bornent encore tout près. Que s’est-il passé entre 21h30 et 1 heure du matin ? », s’interroge Philippe Terras, de l’association ARPD (Assistance et recherche de personnes disparues), sollicitée par les familles. « Pour l’heure, nous n’avons aucune piste, nous continuons les recherches », affirme Olivier Poulet, procureur adjoint d’Aix-en-Provence.

“Ce serait étonnant qu’ils aient voulu disparaître”

La piste d’un accident de voiture semble être écartée. Les amis des deux jeunes ont en effet loué un hélicoptère pour partir à leur recherche mais aucune trace de leur voiture n’a été retrouvée aux abords des routes départementales de la région. La famille ne croit par ailleurs pas à une disparition volontaire.

“Gabriel a trois enfants à charge, le sien et ceux de sa compagne. Julien allait commencer un nouveau travail. Ils n’étaient pas dépressifs. À quelques jours de Noël, ce serait étonnant qu’ils aient voulu disparaître”, assure Geoffrey dans les colonnes du Parisien.

Une information judiciaire a été ouverte pour enlèvement et séquestration, sans libération volontaire. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la Section de recherches (SR) de Marseille, rapporte le quotidien qui précise que le téléphone portable d’un des deux jeunes a borné pour la dernière fois à 00h46 à 1h15 de route de Revest-du-Bion.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom