FRANCE : Plus d’une tonne d’armes de guerre saisies en région Carcassonne

FRANCE – Quelque 207 armes, 770 kilos de munitions et 350 chargeurs ont été saisis dimanche près de Carcassonne. Trois hommes, membres d’un réseau aux «ramifications internationales», ont été interpellés.

Plus d’une tonne d’armes, dont du matériel de guerre, et un atelier de reconditionnement aux «ramifications internationales» ont été découverts dans la région de Carcassonne (Aude), ont annoncé ce lundi Gérald Darmanin et le procureur de Marseille. Deux cent sept armes ont été découvertes, dont 54 correspondants à du matériel de guerre – fusils d’assaut, dont des Kalachnikov, et pistolets mitrailleurs, a détaillé le ministre de l’Action et des Comptes publics dans un communiqué.

Il a fallu plusieurs mois pour identifier ces « ramifications » entre la France, l’Europe de l’est et les États-Unis. Les douaniers ont aussi mis fin aux activités de l’atelier de reconditionnement installé dans la région de Carcassonne, dans l’Aude. Un atelier qui était chargé de démonter puis de remettre en état l’ensemble de ces armes.

Âgés de 47, 50 et 54 ans, trois hommes ont pour le moment été interpellés dans cette affaire. Ces trois individus, « un responsable de sécurité, un ambulancier et un garagiste » selon le procureur de Marseille, sont connus pour être des collectionneurs d’armes.

«Les investigations ont permis d’établir des ramifications internationales en Europe et aux États-Unis notamment grâce à l’appui des services étrangers partenaires dans le cadre de la coopération douanière internationale», précise le ministère.

L’enquête initiée par la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) a été confiée à la police judiciaire de Perpignan, co-saisie avec la douane judiciaire de Toulouse, sous l’autorité de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom