France: Prévu ce lundi, voici pourquoi le procès de Lamine Diack va encore être reporté !

Lamine Diack president of IAAF

Le procès devant le tribunal correctionnel de Paris de Lamine Diack, 87 ans, ancien patron de l’athlétisme mondial pendant 15 ans, et de son fils Papa Massata Diack, doit s’ouvrir ce lundi matin à 9h locales. Soit 7h, heure de Dakar.

Toutefois, aussitôt ouvert, le procès sera renvoyé. Pour cause ? Les avocats de Papa Massata Diack ont excité auprès du tribunal qu’ils ne peuvent pas faire le voyage de Dakar à Paris, pour cause de fermeture des frontières aériennes.

Le Sénégal refuse d’extrader le fils de Lamine Diack

Originaire du Sénégal, Lamine Diack a dirigé la Fédération internationale d’athlétisme de 1999 à 2015. Il est assigné à résidence à Paris et risque une peine d’emprisonnement maximale de 10 ans.

Ce procès en correctionnelle devait initialement commencer en janvier mais il a été reporté après que de nouveaux documents contenant le témoignage de son fils et de son co-accusé, Papa Massata Diack, ont été soumis au tribunal.

Le Sénégal a refusé d’extrader Papa Massata Diack, qui travaillait comme consultant en marketing pour la Fédération internationale d’athlétisme. Il est également accusé de blanchiment d’argent, de corruption et d’abus de confiance, selon l’acte d’accusation. Il sera donc jugé par contumace.

Les autres accusés sont Habib Cissé, l’ancien avocat de Lamine Diack à la fédération, Gabriel Dollé qui a supervisé les tests de dopage au sein de la fédération, présents au tribunal, et deux Russes, Valentin Balakhnitchev et Alexei Melnikov, respectivement chef de la Fédération d’athlétisme du pays et entraîneur d’athlétisme au moment des faits présumés de dissimulation de dopage, absents.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom