HISTORIQUE ! Décollage d’une fusée SpaceX avec deux astronautes à bord (Vidéo)

La société américaine SpaceX a lancé samedi depuis la Floride deux astronautes de la Nasa dans l’espace, brisant six décennies de monopole des États pour les vols habités, et offrant à l’Amérique un nouveau moyen de transport spatial après neuf ans d’interruption.

Petit point brûlant s’évanouissant dans le ciel, les astronautes Bob Behnken et Doug Hurley se sont retrouvés propulsés en dix minutes 200 km au-dessus des océans, filant à 20 fois la vitesse du son vers la Station spatiale internationale qu’ils devraient rattraper dimanche si tout va bien.

« Félicitations (…) pour ce premier voyage habité pour Falcon 9, c’était incroyable », a dit Doug Hurley, commandant du vaisseau, filmé avec son coéquipier par une caméra à bord.

Les deux hommes ont ensuite procédé à des tests de la capsule en orbite, notamment une prise manuelle des commandes du vaisseau qui est entièrement automatisé, et retiré leurs combinaisons, une fois en apesanteur dans le vide spatial.

Alors que le mauvais temps menaçait de provoquer un nouveau report, la fusée construite par SpaceX près de Los Angeles a décollé sans encombre, dans un ciel finalement majoritairement bleu, à 15h22 du centre spatial Kennedy, sous les yeux de dizaines de milliers de personnes installés le long des plages de la zone, et de Donald Trump, venus assister en personne à ce que la Nasa appelle l’aube d’une nouvelle ère spatiale.

« De vrais génies, personne ne fait cela comme nous », a-t-il estimé depuis une plateforme d’observation, déclarant que les prouesses des États-Unis dans l’espace seraient « l’une des choses les plus importantes que nous ayons jamais faites ».

Le président américain va pouvoir prononcer le discours qu’il avait prévu pour la première tentative, avortée mercredi en raison du risque de foudre. C’est la rare bonne nouvelle de la période, alors que le pays a dépassé les 100 000 morts de la pandémie de Covid-19, et que plusieurs villes ont été secouées par des émeutes la nuit dernière, en réaction à la mort d’un homme noir, George Floyd, suite à son interpellation par la police.

« C’est un rêve devenu réalité, je ne pensais pas que cela arriverait un jour », a dit cette semaine Elon Musk, qui a fondé SpaceX en 2002 en Californie.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom