IRAN : Un Boeing 737 ukrainien s’écrase et fait 176 morts -Vidéo

Un avion de ligne de la compagnie Ukraine International Airlines s’est écrasé mercredi peu après son décollage de l’aéroport international de Téhéran, tuant les 176 personnes qui se trouvaient à bord, ont annoncé la télévision officielle en Iran et les autorités ukrainiennes.

L’accident est dû à des problèmes techniques, selon la télévision iranienne, qui n’a pas donné davantage de précisions. Une version corroborée par l’ambassade d’Ukraine en Iran, selon laquelle l’avion a subi une panne de moteur et n’a pas été la cible d’un acte de “terrorisme”.

L’appareil, un Boeing 737, a pris feu sur les lieux de l’impact, à proximité de l’aéroport Imam-Khomeini. Sur des images diffusées par la télévision iranienne, on peut voir des débris et des pans de l’avion en flammes éparpillés sur un terrain vague.

Les services de secours ont retrouvé l’une des boîtes noires de l’appareil, rapporte la chaîne iranienne IRIB. Le président ukrainien, Volodimir Zelenski, a fait savoir qu’il n’y avait aucun survivant.

“Mes sincères condoléances aux familles et aux amis de tous les passagers et membres d’équipage”, a-t-il déclaré dans un communiqué, précisant que les autorités du pays s’efforçaient d’éclaircir les circonstances du crash et d’établir un bilan. Onze Ukrainiens, dont les neuf membres d’équipage, sont morts dans l’accident, a fait savoir le conseil de sécurité ukrainien. Au total, 32 ressortissants étrangers figuraient parmi les personnes présentes à bord, soit 167 passagers et neuf membres du personnel, selon la télévision iranienne.

Les médias iraniens citent un responsable de l’aviation civile, selon lequel le pilote n’a lancé aucun message d’alerte après le décollage.

Selon le service FlightRadar24, l’appareil, qui devait assurer la liaison entre Téhéran et Kiev, était un Boeing 737-800NG en service depuis trois ans. Son dernier contrôle technique remontait à lundi, précise la compagnie.

L’accident est survenu dans un contexte de tensions accrues entre les Etats-Unis et l’Iran, qui a mené dans la nuit des frappes sur des bases militaires irakiennes abritant des forces américaines.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom