Justin Bieber attaqué en justice pour cette photo de lui postée sur Instagram !

JUSTICE – Le photographe Robert Barbera a déposé plainte contre le chanteur canadien qui a partagé une de ses œuvres sur le réseau social sans l’avoir crédité ou lui en avoir demandé l’autorisation. Une manière de rappeler que sur Instagram aussi, les droits de propriété intellectuelle s’appliquent.

Justin Bieber devra-t-il bientôt repasser par la case tribunal ? La question se pose après le dépôt de plainte d’un photographe new-yorkais qui l’accuse de vol. Le chanteur de 25 ans ne s’en est pas pris à son matériel mais à une de ses photos, protégée par le droit à l’image, qu’il a publiée sans autorisation sur son compte Instagram.

Partagée le 13 mars, elle représente « le Biebs » sortant d’une voiture avec son ami Rich Wilkerson et a été likée près de 4 millions de fois. « Robert Barbera est l’auteur de ce cliché et a à tous moments été le seul détenteur de tout droit, titre et intérêt, dont le copyright qui lui est associé », assure le document judiciaire qu’a consulté E! News.

Jennifer Lopez et Gigi Hadid aussi dans la tourmente

Le texte ne précise pas les dommages et intérêts que demande le photographe, mais ils pourraient s’approcher de la somme réclamée par les agences Splash News et Picture Agency à Jennifer Lopez : 150.000 dollars. L’actrice américaine, actuellement à l’affiche de « Queens », fait elle aussi l’objet de poursuites judiciaires pour une affaire identique depuis la semaine dernière. Il lui est reproché d’avoir partagé dans sa story Instagram en 2017 une photo d’elle et de son fiancé Alex Rodriguez dont elle ne détenait pas les droits. 

Même mésaventure pour le mannequin Gigi Hadid qui, en septembre, a été la première à être attaquée pour avoir publié dans sa story une photo de son ancien petit ami Zayn Malik (ex-One Direction) prise par un paparazzo. Le procédé peut sembler étrange car on pourrait penser que les personnes photographiées sont détentrices de leur propre droit à l’image. Mais pas sur Instagram, qui le notifie clairement  dans ses « règles de la communauté » – que 90% de ses utilisateurs n’ont jamais dû lire. « Partagez uniquement des photos et des vidéos que vous avez prises ou que vous avez le droit de partager (…). Ne publiez aucun contenu que vous avez copié ou obtenu sur Internet, et sur lequel vous ne disposez pas de droits de publication », rappelle le réseau social. Nous voilà prévenus.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom