Le Parlement panafricain se prononce sur le 3e mandat de Macky Sall au Sénégal

    Les agitations de la classe politique et le débat controversé autour du troisième mandat de Macky Sall, préoccupent également l’Afrique. C’est fort à croire même que le Parlement panafricain va envoyer une mission au Sénégal, pour anticiper sur d’éventuels troubles pré-électoraux.

    Au delà des frontières sénégalaises, cette option du 3ème mandat, prêtée à tort ou raison au président de la République, Macky Sall, laisse entrevoir des inquiétudes par rapport au syndrome d’avant élection présidentielle 2012.

    La montée d’adrénaline dans le camp de l’opposition et de la société civile, qui alertent depuis quelque temps sur l’éventualité d’un forcing en 2024, ainsi que la « prohibition » du sujet sur le 3ème mandat au palais de la République, où le président Macky Sall continue de sabrer ceux-là qui s’aventurent à parler de son « second et dernier mandat », n’ont pas laissé indifférents les parlementaires du continent.

    En effet, au niveau du Parlement panafricain, qui regroupe 55 États et plus de 200 députés, la question est aussi évoquée. Surtout à la lumière des événements survenus récemment en Guinée.

    Confirmation d’un proche du pouvoir

    Le député, membre de la Coalition Benno Bokk Yakaar, Me Djibril War a d’ailleurs confirmé. « Certains collègues députés m’interpellent à propos de cette rumeur prêtée à Macky Sall de convoiter un troisième mandat. Mais, je les rassure que ce n’est pas dans l’idée du chef de l’État », a-t-il tenter de tempérer. Mais faudrait-il que le chef de l’Etat lui-même soit transparent sur cette question.

    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom