Le “Washington Post” raille les français et qualifie de «ridicule» la polémique sur le hijab de Decathlon

Vue des Etats-Unis, la polémique sur le «hijab de running» que l’enseigne Decathlon a renoncé à commercialiser suite à la levée de boucliers suscitée, semble bien étrange. Le Washington Post a ainsi qualifié l’affaire de «ridicule».

«Une nouvelle fois, la France s’est plongée dans le ridicule en parlant des vêtements que les femmes musulmanes peuvent choisir de porter ou non», peut-on lire dans l’article consacré à la polémique, rédigé par le correspondant du quotidien à Paris, James McAuley. «Les vêtements que les femmes musulmanes choisissent de porter sont un sujet à polémiques en France, une société officiellement laïque qu interdit tout signe et symbole religieux dans la vie publique – à l’exception, bien sûr, des crèches et des sapins de Noël qui décorent les mairies en hiver», poursuit le journaliste.

Après avoir rappelé l’origine de la polémique, James McAuley compare l’affaire à celle du «burkini», qui avait déjà suscité de vifs débats en France à l’été 2016. Et il explique, de manière ironique, que d’une simple polémique sur Twitter cela est désormais devenu «une affaire d’Etat», à laquelle les principaux responsables politiques du pays participent désormais.


A voir également : Decathlon commercialise un hijab de running qui fait polémique

(Visited 1 times, 1 visits today)

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom