Les activistes « Aar Li nu Bokk » arrêtés , sont libres

Les irrédentistes de la plateforme «Aar li nu Bokk» qui avaient bravé l’arrêté préfectoral en marchant sur l’avenue Bourguiba sont libres. Ils n’avaient pas respecté le mot d’ordre des leaders de la plateforme préférant défier les forces de l’ordre qui les attendaient de pieds fermes.

Ces manifestants contre l’affaire Petro-Tim étaient en garde-à-vue dans différents commissariats. Étaient détenus au commissariat du Point E, El hadji Mar Diagne dit Fallou, Elhadji Ousmane Fall, Fallou Mbengue, Édouard Babene , Abdou Karim Gueye (Xrum-Xàq), Fallou Seck, Bentaleb Sow et Thierno Sall.

Au commissariat de police de Dieuppeul, il y avait la karimiste, Maïmouna Bousso, Malang Sonko et Bassirou Ndiaye. Ils sont félicités par les leaders de la plateforme pour le sacrifice au nom de la nation. Les initiateurs de «Aar li nu bokk» soulignent que la répression policière et les manœuvres des autorités pour empêcher leurs rassemblements ne font que renforcer leur ardeur et leur détermination à faire éclater la vérité

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom