Macky Sall et Idrissa Seck : Vers une fusion de l’APR et du Rewmi d’ici 2024 !

    Le scénario improbable d’Idrissa Seck, président du Conseil économique, social et environnemental qui a surpris plus d’un, est en effet, le premier jalon d’une vaste entreprise de préservation du pouvoir entre les mains des libéraux en direction de la décennie 2024-2035.

    En effet, selon Confidentiel la lettre quotidienne, l’idée de fusionner l’Alliance pour la République et le Rewmi d’Idrissa Seck était en gestation dès 2012 entre les deux hommes, mais le départ subit de Seck de la coalition au pouvoir, avait mis en veilleuse cette perspective. Puis, à la faveur de la réconciliation entre les deux hommes après les élections présidentielles de 2024 avec la bénédiction de Touba, Sall et Seck ont mis en place un schéma digne d’un scénario de film : faire revenir.

    Idy dans le giron du pouvoir, puis en faire le chef de l’opposition ou le faire occuper une station de pouvoir ; l’idée retenue sera finalement celle du Conseil économique et social comme président. La seconde étape logique sera donc la fusion des deux formations et l’Alliance pour la République pourrait devenir sous peu l’Alliance pour Rewmi (APR).

    Dans une situation où Macky Sall hésiterait à briguer un troisième mandat, Confidentiel la lettre quotidienne indique que Idrissa Seck sera placé en pôle position et deviendra le candidat des deux formations fusionnées.

    Un scénario à la fois logique et surprenant, mais qui ne prend pas en compte le fait que les deux hommes ont été la plupart du temps ennemi et non allié et que leur union n’a jamais véritablement duré…


    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom