MIRACLE ! Elle a vécu 99 ans avec des organes internes inversés, un cas rare …

Etats-Unis – C’est un cas rare qui a pu être découvert une fois la nonagénaire décédée. En effet, ce sont des étudiants en médecine de l’université de Portland qui ont fait cette extraordinaire découverte en la disséquant.

Rose Marie Bentley était exceptionnelle, un cas unique, mais elle ne le saura jamais. Décédée à 99 ans, mère de cinq enfants, cet Américaine avait fait don de son corps à la science et ne se doutait pas de son vivant que ses organes n’étaient pas du tout à la bonne place. 

Cette fabuleuse découverte a donc été faite après sa mort par des étudiants en médecine de l’université de Portland aux Etats-Unis.

Un cas exceptionnel

Cette histoire date de l’an passé, en mars 2018. Après son décès, le corps de Marie Rose Bentley – donné à la science – est disséqué par des élèves en médecine et lorsqu’ils commencent à l’ouvrir tout est inversé. Elle présente une malformation congénitale appelée « situs inversus ».

Le foie qui se situe à droite dans le corps humain, est placé à gauche dans celui de Rose Marie Bentley. L’estomac normalement à gauche se trouve à droite, idem pour la rate. Les organes digestifs sont eux aussi complètement inversés.

Cameron Walker, professeur d’anatomie à l’université de la santé et des sciences s’en souvient encore. Il a même confié à CNN que c’est un cas extrêmement rare.

D’autant plus que cet anomalie touche un bébé sur 22 000 selon la chaîne américaine et que 5 % à 13 % sont viables au-delà de 5 ans. Pour lui à ce stade, c’est un cas sur 50 millions. 

L’Américaine n’était pas au courant de son état. Le plus étrange réside dans le fait qu’on lui avait enlevé l’appendice, la vésicule biliaire et l’utérus.

L’histoire ne dit pas si les organes retirés étaient du bon côté et si les chirurgiens ont dû ouvrir à plusieurs endroits pour pouvoir les trouver…

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom