Municipales en France : La ministre de la Santé Agnès Buzyn remplace Benjamin Griveaux à Paris

Selon Fanceinfo, Agnès Buzyn a été convaincue par le président de la République lui-même de prendre la tête de la campagne, après le désistement de Benjamin Griveaux. 

Les cadres marcheurs ont trouvé cette solution pour terminer la campagne, à moins d’un mois du premier tour des municipales. Les cadres du MoDem ont également poussé afin que cette option soit actée.

«C’était la meilleure solution depuis le début. Ça a de la gueule, ça rééquilibre le jeu et ça change tout. Ça met une vraie candidature crédible face à Anne Hidalgo », se félicite un membre de la garde rapprochée d’Emmanuel Macron auprès du Parisien. « Avec une bonne organisation à la Santé, ça ne posera pas de problème », indique la même source, alors que l’épidémie de coronavirus faisait peser une lourde hypothèque sur l’option Agnès Buzyn pour les municipales à Paris.

Campagne express

Vendredi, la ministre de la Santé avait une nouvelle fois décliné la proposition de mener la campagne de la majorité présidentielle dans le 15e arrondissement de Paris, en mettant en avant « un agenda très chargé », avec la crise du coronavirus, la réforme des retraites ou encore la crise hospitalière. Pour l’heure, Agnès Buzyn n’a pas précisé si elle allait démissionner du gouvernement pour mener campagne.

Les cadres d’En Marche, mais aussi du MoDem, ont finalement convaincu la ministre de la Santé de s’engager pour mener une campagne express à Paris, à moins d’un mois du premier tour des municipales. 

L’ancien porte-parole du gouvernement s’est retiré de la course à la mairie de Paris, vendredi 14 février, après la diffusion sur internet de vidéos à caractère sexuel et de conversations personnelles qui lui sont attribuées.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom