Neymar / Affaire de viol : la victime, Najila Trindade livre sa version des faits (Vidéo)

La jeune femme qui accuse Neymar (PSG) de l’avoir violée à Paris s’est exprimée par le biais du réseau de télévision SBT.

Au cours de son interview, Najila Trindade Mendes de Souza a déclaré qu’elle exerçait le métier de mannequin. « Je suis une personne commune, j’étudie le design d’intérieur, je travaille, je suis mannequin, j’aime le sport, je suis maman… », a-t-elle raconté. Ensuite, cette femme a assuré avoir été victime « d’une agression suivie d’un viol ».

A la question de savoir pourquoi elle avait changé de version, par rapport à sa première audition avec son désormais ex-avocat, Najila Trindade Mendes de Souza a indiqué qu’elle avait senti « une forme de préjugé » à son « égard ».

Pour elle, le conseiller juridique la « croyait mais pas intégralement ». L’avocat était prêt, selon ses dires, à « défendre l’agression » mais « pas le viol ». A propos de l’histoire en elle-même, la jeune femme a confirmé avoir « connu » Neymar « à travers Instagram ». Après lui avoir envoyé « une image avec un petit texte », l’attaquant du Paris Saint-Germain lui avait « répondu ». Après plusieurs discussions sur ce réseau social, le Brésilien lui avait « demandé » son « numéro de téléphone ». Najila Trindade Mendes de Souza n’a pas caché que « dès le début », son « intention était d’avoir une relation sexuelle avec lui ».

Pour elle, Neymar n’était plus le même…

Pour sa part, Neymar était visiblement sur la même longueur d’ondes. Du coup, il avait « payé » son « déplacement » jusqu’à Paris pour qu’ils se voient en vrai. Lorsqu’elle a rencontré visuellement le natif de Mogi das Cruzes, la jeune femme a remarqué qu’il était « agressif » et « totalement différent du garçon » qu’elle avait « connu » au travers des messages. A ce moment là, Najila Trindade Mendes de Souza avait encore, malgré tout, « très envie d’être avec lui ». Elle avait donc essayé « de gérer ça ». Après des baisers et des caresses, « tout allait bien » entre eux. Mais à un moment donné, Neymar a « commencé » à la « frapper » et à lui « faire très mal ».

Du coup, elle lui a « demandé d’arrêter » à ce stade. Apparemment, Neymar s’est excusé. A ce stade, la victime présumée de l’international auriverde lui a « demandé s’il avait apporté des préservatifs ». La superstar du foot mondial a répondu « non ». Elle lui a dit qu’il était donc hors de question de passer à l’acte. « Il m’a retournée et a commis l’acte. Pendant qu’il commettait l’acte il a continué de me frapper violemment sur le derrière. Ça a été très rapide. » Aujourd’hui, Najila Trindade Mendes de Souza veut que Neymar « paye pour ce qu’il a fait ». En plus de devoir faire face à cette affaire de viol, le Brésilien a été contraint de déclarer forfait en vue de la Copa America. La faute à une blessure à la cheville…

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom