Ousmane Sonko: Aurait-il perdu la raison?

Il faudrait être dépourvu de raison pour oser tenir de tels propos, serait-il atteint mystiquement?Sonko qualifié d’extrémiste par ses adversaires politiques s’est versé dans un sillage apte à susciter des doutes. Comment peut –il fusiller des éléments clés du devenir de cette nation. Le Sénégal s’est bâti sur des bases pacifiques, nos autorités ne méritent pas d’être fusiller même si, certes la croissance économique tarde à éclore.

Les présidents qui ont eu à diriger ce Sénégal étaient munis d‘intentions saines ; ils ont tentés avec leurs stratégies politiques d’atteindre le développement ; chacun d’eux a apporté sa touche personnelle à cette belle édifice quoi qu’on puisse dire.

Le  Sénégal se trouve actuellement dans une phase d’émergence et aurait besoin d’être stabiliser socialement avec des hommes sans rancune et sans haine pour se développer.

De tels discours, sortis de la bouche d’Ousmane Sonko  risquent de faire frémir des cœurs déjà épris de lui. La politique de la violence ne passera pas.

Samarew Infos


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom