Pharmaciens licenciés à Guiguon : les imams appellent les sénégalais au boycott de la pharmacie

L’affaire du licenciement de deux pharmaciens, les docteurs Dioum et Bâ, de la pharmacie Guigon pour avoir prié à leurs heures de travail, prend de nouvelles proportions. Après les avocats coordonnés par Me Massokhna kane qui ont tenu un point de presse ce mercredi, les imams et religieux sont entrés dans la cause. Ces derniers n’ont pas du tout apprécié cette décision.

Mouhamed Diop, Dame Ndiaye et Mamadou Sène soutiennent que c’est une insulte à la religion après cette tentative de promouvoir la prostitution, l’homosexualité et l’interdiction du voile dans des établissements de ce pays. Aussi, avancent-ils, il est inadmissible dans un pays à majorité musulmane que des étrangers viennent nous dicter « leurs lois ».

Tous invitent les musulmans à boycotter cette pharmacie et ses produits « afin que son patron apprenne à respecter la religion d’autrui tout en se conformant à la Constitution du pays qui l’accueille et lui permet de dérouler son commerce »

Vice-président du Collectif des associations islamiques du Sénégal (Cais), Imam Ahmed Dame Ndiaye a déclaré : « Nous allons demander aux fidèles de ne plus acheter chez cet homme (le propriétaire de la pharmacie). Nous appelons au boycott total, il ne s’agit pas que des musulmans mais de toutes les religions parce qu’il est aussi  question de la Constitution”.

Mamadou Séne, imam à Ouest Foire de faire savoir qu’il est temps que les religieux commencent à faire face à des affronts faits à la religion musulmane sous l’œil complice de certaines autorités. « Ceux qui connaissent la loi savent que le travailleur qui fait 8 heures de temps par jour  a droit à des minutes de pause pour faire ses besoins. La prière en fait partie », indique le religieux.

« La religion est attaquée par ce geste, il est important d’impliquer les khalifes généraux dans cette lutte afin que cette injustice soit réparée. Nous allons lancer des Fatwas dans toutes les mosquées du Sénégal, ce vendredi la pharmacie Guigon et son chef qui combat l’islam. Rien ne lui permet de nous insulter dans notre pays et le président de la République Macky Sall doit intervenir », a laissé entendre, à son tour, Mohamed Diop de la Cité Fadia et non moins premier vice-président de l’association des imams de Guédiawaye.

Les pharmaciens Dr Dia et Dr Dioum ont été licenciés pour prières au service, samedi dernier.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom