REMANIEMENT : Cheikhou Oumar Hann nommé à un ministère de souveraineté malgré des accusations extrêmement graves de l’OFNAC sur sa gestion du COUD

Le Directeur général du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (Coud), Cheikh Oumar Hann est nommé ministre de l’Enseignement supérieur en remplacement du Professeur Mary Teuw Niane. 

Au Total, 32 ministre et 3 secrétaires d’Etat composent le nouveau gouvernement dont la liste a été rendue publique ce dimanche soir.

Mais, force est de reconnaitre que Cheikh Oumar Hann, désormais ex Dg du Coud, n’est pas plus méritant que l’illustre fils d’Imam Mbaye Niang. Comment peut-on « liquider » Mambaye Niang (qui avait pourtant démissionné pour crier sur tous les toits son innocence) et promouvoir le DG du Coud, qui n’est pas exempt de reproches ? Un paradoxe ? 

En effet, le Directeur du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (Coud) a été épinglé par plusieurs rapports des corps de contrôle de l’Etat et récemment par un rapport de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac).

Responsable de l’Alliance pour la République et maire de Ndioum, il a été accusé par les enquêteurs de l’Ofnac de fractionnement des commandes dans les marchés, l’octroi de subventions irrégulières, des pratiques de détournements de deniers publics et de faux et usage de faux. Outre l’action judiciaire, recommandée contre lui à l’époque, l’Ofnac avait demandé dans son rapport que Cheikh Oumar Hanne soit relevé de ses fonctions de directeur du Coud et que toutes les mesures soient prises pour qu’il ne lui soit plus confié la responsabilité de diriger un organe public.  

Raté !!! Monsieur Hanne a été promu ministre de l’Enseignement supérieur… 

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom