(VIDEO) Sommet Trump-Kim Jong Un : trois prisonniers américains libérés

Alors que la date et le lieu de la rencontre entre les dirigeants américain et nord-coréen ne sont pas encore connus, celle entre les leaders sud-coréen et américain aura lieu d'ici quinze jours. Comme la première, la seconde attire l'attention du monde entier, qui souhaite que ces dialogues aboutissent à la dénucléarisation de la péninsule.

Un sommet programmé pour mi-juin

Le président des Etats-Unis a fait allusion à cette rencontre historique avec son homologue sud-coréen, en fin de semaine dernière. A cette occasion, Donald Trump a déclaré que la date et le lieu de son rendez-vous avec Kim Jong Un allaient bientôt être communiqués.

Les médias sud-coréens ont indiqué ce lundi, que ce sommet historique doit se tenir à Singapour, mi-juin. Ils ont, entre autre, cité des sources diplomatiques comme John Bolton, conseiller américain à la sécurité nationale.

Singapour, lieu favori du président américain

En parallèle, Yonhap, une agence de presse sud-coréenne a indiqué que le lieu qui conviendrait le plus au dirigeant des Etats-Unis serait Singapour. Il paraîtrait aussi que M. Trump a déjà sous-entendu que la Zone démilitarisée (DMZ), qui a servi pour accueillir le troisième sommet intercoréen, fin avril, aurait aussi pu lui convenir.

Kim Jong-un : le sommet avec Trump chance “historique” de bâtir un “bel avenir”

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a qualifié sa rencontre prévue avec le président Donald Trump de chance “historique”, lors de conversations avec le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, en visite à Pyongyang, a indiqué l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA jeudi 10 mai.

Kim Jong-un a dit que ce sommet avec le président des Etats-Unis serait “une rencontre historique” et “un excellent premier pas”. Il a ajouté qu’il aiderait à améliorer la situation dans la péninsule coréenne et la “construction d’un bel avenir”, a ajouté KCNA.

C’est la première fois que Kim Jong-un évoque publiquement la rencontre prévue avec Donald Trump, selon l’agence sud-coréenne Yonhap. Mike Pompeo s’est rendu en Corée du nord pour discuter des modalités de ce sommet très sensible entre Donald Trump et Kim Jong-un, qui devrait avoir lieu dans quelques semaines, et pour assurer la libération de trois Américains en Corée du Nord.

Kim Jong-un a déclaré qu’il avait accordé l'”amnistie” aux trois hommes” qui “ont été détenus en Corée du Nord pour leurs activités” contre ce pays, selon l’agence KCNA. Ce développement est considéré comme un succès diplomatique pour Washington et lève le dernier obstacle majeur à la tenue du sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un.

Trois détenus américains libérés de Corée du Nord

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a rencontré mercredi à Pyongyang de hauts responsables nord-coréens, destinée à faire avancer les préparatifs du tête-à-tête inédit entre Donald Trump et Kim Jong Un.

Comme pressenti, le secrétaire d’Etat revient de sa visite en compagnie de trois Américains qui étaient détenus en Corée du Nord.

Le président Donald Trump s’en est réjoui sur Twitter : “J’ai le plaisir de vous informe que le secrétaire d’Etat Mike Pompeo est dans les airs, de retour de Corée du Nord, en compagnie de trois merveilleux gentlemen que tout le monde attend avec impatience. Ils semblent en bonne santé.”


PARTAGER