Scandale du contrat Petrotim : Mamadou Lamine Diallo, TAS et Abdoul Mbaye exigent la tradition de tous les auteurs devant la Haute Cour de justice

    Le Congrès de la Renaissance Démocratique (Crd) réagit aux révélations de nos confrères de BBC faisant état de corruption sur le pétrole et le gaz dans laquelle Aliou Sall et Franc Timis seraient impliqués. En effet, Aliou Sall est accusé par la BBC d’avoir touché des pots-de-vin lors de l’attribution de deux champs pétroliers et gaziers. À l’époque, il était salarié de l’homme d’affaires Franck Timis qui a obtenu les concessions au large du Sénégal.

    Mamadou Lamine Diallo, Thierno Alassane Sall (TAS), Abdoul Mbaye et Cie indexent le Président Macky Sall, le ministre Aly Ngouille Ndiaye et le maire de Guédiawaye, Aliou Sall himself. Très en verve, ils estiment que dans cette sombre affaire qui cristallise toutes les attentions, on est «en présence d’un cas manifeste d’association de malfaiteurs où se mêlent corruption, concussion, et non transparence qui n’aurait jamais existé n’eut été l’implication directe et personnelle de Macky Sall, de Aly Ngouille Ndiaye et de hauts fonctionnaires de l’État». Ils exigent ainsi la tradition de tous les auteurs devant la Haute Cour de justice.
    «Le procureur de la République doit engager les actions les plus immédiates pour dénouer les contrats frauduleux et générateurs de corruption et faire prendre les sanctions les plus sévères envers les auteurs et complices de ce crime d’État», disent-ils dans un communiqué. Ils ajoutent également que l’Assemblée nationale doit aussi, en relation avec le procureur, engager les mesures nécessaires pour présenter devant la Haute Cour de Justice les responsables de ce crime d’État.


    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom