Sen Café Actu de ce Mardi 05 Août 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Les suspects arrêtés après le saccage des locaux de Les Echos : « si c’était à refaire, on le referait » ; • Série de disparition de sommités au Sénégal : Le Professeur Pierre Ndiaye ancien chef du service de neurologie de Fann  est décédé hier soir… ; • Major-Général Dagvin R. M. Anderson patron du commandement des opérations spéciales des États-Unis en Afrique (AFRICOM) : “Le Sénégal est sous la menace terroriste… “

1 – Une autre sommité est partie : Le Professeur Ibrahima Pierre Ndiaye ancien chef du service de Neurologie de Fann. L’annonce de la disparition du brillant professeur de médecine a été faite tard dans la soirée, allongeant la liste de personnalités qui décèdent au Sénégal depuis quelques semaines.

2 – Va-t-on vers la radiation des greffiers grévistes ? Le journal Le Témoin dévoile les pistes à l’étude

Cette proposition a-t-elle eu un écho favorable auprès du président de la République, Macky Sall, ou du ministre de la Justice, Me Malick Sall ? Toujours est-il que Le Témoin a appris que le Centre de Formation judiciaire (CFJ) a été réquisitionné pour assurer une formation d’initiation au métier de greffier au profit d’agents de l’administration pénitentiaire.

Des gendarmes et policiers récemment à la retraite pourront aussi bénéficier de cette formation le temps que soit organisé un concours en procédure d’urgence pour remplacer définitivement les greffiers grévistes du SYTJUST. Dans la même foulée, on apprend que l’État du Sénégal compte exercer son autorité.

Pour ce faire, un comité interministériel composé des présidents de la Cour suprême et de la Cour d’appel de Dakar ainsi que des directeurs généraux de la solde, de la Fonction publique, l’agent judiciaire de l’État… sera bientôt mis en place. Objectif ? Déclencher un processus de radiation de tous les greffiers grévistes.

3 – Major-Général Dagvin R. M. Anderson patron du commandement des opérations spéciales des États-Unis en Afrique (AFRICOM) : « Le Sénégal est sous la menace terroriste… »

Selon l’officier supérieur américain, qui s’entretenait hier par visioconférence avec la presse, le Sénégal est bien sûr exposé à la menace terroriste venant de l’est. « Nous avons bien travaillé avec l’Ambassade des États-Unis à Dakar pour bien comprendre la nature de cette menace. J’y étais en février et on voit que cette menace se dirige vers l’Ouest à partir du Mali », détecte le Général Dagvin Anderson repris par Dakaractu. « Pour l’instant, on ne voit pas cette menace se matérialiser, mais il ne faut pas baisser notre garde », a-t-il ajouté tout en insistant sur l’attention qu’il faut porter sur la menace en provenance de l’Est.

Pour juguler cette menace, les Etats-Unis travaillent de concert avec les autorités sénégalaises dans le cadre d’opérations à l’instar de Flintlock. « Nous avons travaillé avec l’armée sénégalaise au cours des dernières années. Nous avons un partenariat. Il dispose de l’une des armées les plus efficaces d’Afrique de l’Ouest (…) », renchérit le Général Anderson.

4 – Hausse de ces offres : Orange dément la hausse et parle plutôt de baisse, le mouvement Y’en a marre dirige la riposte et relance le combat

Les amis de Thiat et d’Aliou Mané ont publié un communiqué pour répondre à Orange. « A travers une conférence de presse, Orange a déployé (hier) après-midi tout son armada communicationnel pour nous dire à nous citoyens Sénégalais, qui lui assurons des bénéfices annuels à hauteur de 196 milliards de FCFA, ceci en résumé:
– Cette vague de contestation de la nouvelle grille tarifaire des illimix, n’est en réalité que l’excitation de quelques-uns sur les réseaux sociaux;

– Il n’y a pas de hausse tarifaire, il s’agit plutôt d’une baisse des tarifs;

– Malgré la contestation, Orange qui enregistre aujourd’hui au Sénégal 10 millions d’abonnés, n’a pas noté de départs significatifs d’abonnés.

Pour nous, la meilleure communication qu’Orange puisse faire actuellement, c’est de revenir tout simplement aux tarifs en vigueur avant cette nouvelle hausse de prix.
L’autre chose importante qu’il faut relever, c’est qu’Orange est fortement secouée par notre mobilisation citoyenne, mais pas assez pour reculer tout de suite », soutient Y en marre qui appelle à une journée de boycott contre Orange vendredi prochain.

5 – Saccage des locaux du quotidien Les Echos : Les 6 moustarchidines assument leur acte

Selon Les Echos qui relatent la journée d’hier, les jeunes suspects disent à qui veut l’entendre « que leur marabout Serigne Moustapha Sy compte plus que quiconque à leurs yeux. Si c’était à refaire, on le referait », ont-ils clamé. Les 6 jeunes arrêtés ont entre 20 et 31 ans. Ils risquent d’être déferrés ce mercredi devant le Procureur.

6 – Covid-19 : Le premier test sur Barrow connu

Le Président gambien a été plus chanceux que ses ministres testés positifs avant-hier. Placé en quatorzaine depuis la semaine dernière suite à l’infection de sa vice-présidente, le Président gambien a subi un test qui s’est révélé négatif. Le Président Adama Barrow devra, toutefois, subir un nouveau test, à la fin de sa période de confinement, pour confirmer ses résultats.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom