Sen Café Actu de ce Mardi 18 Février 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : Les gambiens ferment leur frontière à partir du 19 février ; Moustapha Diakhaté demande le limogeage du lieutenant Dioum de la police ; Retour de bâton : Le Canada vilipende le Sénégal

1– Un talibé tué par son maitre coranique à Louga: le talibé Abibou Camara, 13 ans, qui aurait été sévèrement réprimandé par son maître a perdu la vie quelques jours plus tard, rapporte Lougawebmedia. Les proches de la victime demandent l’autopsie. Abibou Camara est pensionnaire du célèbre internat coranique de la défunte Adja Mbayang Cissé du quartier Thiokhna. Les parents qui disent subir des pressions, iront jusqu’au bout pour que justice soit faite

2– Affaire de la fille de Mame Mactar Guèye : Moustapha Diakhaté demande le limogeage du lieutenant Dioum de la police. « Le maintien au bureau des relations publiques de la police du Lieutenant Ndiassé Dioum serait une grave entorse à la Gouvernance vertueuse et représenterait une menace sur la crédibilité de la prestigieuse police sénégalaise. La violation du secret de l’instruction est une faute impardonnable pour un responsable de ce niveau de la hiérarchie policière », a écrit hier Moustapha Diakhaté sur sa page Facebook.

3– Les gambiens ferment leurs frontières aux transports en commun sénégalais : à compter du 19 février, plus aucun véhicule de transport en commun, en provenance du Sénégal, ne pourra entrer en Gambie. L’annonce est du président dudit syndicat, Omar Ceesay qui a fait face à la presse hier après-midi à Banjul. Cette mesure radicale est une riposte à l’interception de bus gambiens par les transporteurs sénégalais à Karang

4– Retour de bâton : Le gouvernement canadien vilipende le Sénégal : le gouvernement de Trudeau invite ses concitoyens à considérer attentivement les risques de voyager au Sénégal. Le canada a aussi pointé l’insécurité sur les routes, la menace terroriste et la criminalité élevée. Selon les Echos, les canadiens vivants au Sénégal sont mis en garde

5– Notto Diobass n’en peut plus : Les populations continuent à manifester leur courroux et à s’insurger contre la situation injuste qu’elles vivent. Leur zone alimente Dakar et environs en eau alors que Jobass a terriblement soif. Les populations exigent la réparation de cette injustice

6– Crise à l’APS, Bamba Kassé envoie trois plaintes à son DG Thierno Birahim Fall :« Au regard de cette volonté manifeste de ternir l’image du Secrétaire général du Synpics, de fouler au pied les lois et règlements de ce pays, de snober la justice et de ne même pas donner du crédit à la Gendarmerie nationale, j’ai décidé avec mon avocat, Me Mouhamadou Bamba Cissé, de servir personnellement une plainte contre le Dg Thierno Birahim Fall, pour diffamation, calomnie et entrave à la liberté du travail», a annoncé Bamba Kassé hier en conférence de presse.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom