Sen Café Actu de ce Mardi 25 Février 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une  : Coronavirus : Tous les passagers qui viennent d’Italie passent désormais le test du virus à l’aéroport de Diass au Sénégal ; Abbé Jacques Seck renvoie Barthélemy Dias dans les cordes ; Kémi Seba embarqué de force vers Bruxelles

1 – Serigne Moustapha Sy, Oustaz Alioune Sall et les Keur Serigne Touba de Lombardie victimes de l’épidémie qui sévit en Italie : Les Keur Serigne Touba ont été fermées en Italie, de leur côté Serigne Moustapha Sy et Oustaz Alioune Sall risquent de voir leur déplacement, prévu les jours à venir en Italie, annulé du fait du coronavirus. Le gouvernement du Sénégal a, de son coté, décidé hier de tester tous les passagers venant d’Italie qui débarquent à Dakar

2 – Coronavirus : L’Union européenne envoie 10 millions d’euros au Sénégal. Pour permettre à l’Institut Pasteur de Dakar de faire face à la menace du coronavirus, l’UE a décidé de subventionner Dakar d’une enveloppe de 10 millions d’euros

3 – Deux enfants de 7 et d’un an meurent après avoir mangé une soupe à Thiaroye Tally Diallo : Evacués à Roi Baudoin, les deux garçons sont décédés et leurs corps récupérés hier par la police juste avant leur inhumation. Leurs parents sont aussi victimes de l’intoxication et sont internés au district sanitaire de Guediawaye

4 – Abbé Jacques Seck très remonté contre Barthelemy Dias : Le chantre du dialogue islamo-chrétien, Abbé Jacques Seck ne digère pas les propos de Barthelemy Dias qui a déploré la situation de Guy Marius Sagna. Barth a dit dimanche dernier que Guy ne serait pas toujours en prison s’il était musulman. Pour l’Abbé Jacques Seck, qui s’est entretenu avec la Sen Tv, « ce que Barthelemy a dit, c’est une bêtise qui n’engage que lui »

5 – Le Pastef en ordre de bataille pour les élections locales : Sonko mobilise ses cadres et experts pour plancher sur la stratégie du Pastef en vue des locales. Ainsi, les cadres ont pour mission de définir une stratégie électorale en vue des locales pour permettre à leur parti d’avoir un tableau de bord avant les échéances

6 – Conflit en Casamance : 3 camps rebelles sur 4 ont accepté d’aller à la table de négociations. Selon Robert Sagna négociateur, ces trois camps ont accepté de déposer les armes à l’exception du chef rebelle Salif Sadio qui a accepté un dépôt des armes unilatéral. Le maquis a convoqué des négociations en Guinée-Bissau pour engager des discussions pour que, d’abord l’unité se fasse au sein du maquis, a informé l’ex maire de Ziguinchor

7 – Kémi Seba embarqué de force vers Bruxelles : L’activiste dont l’avocat révélait hier les conditions de diète qu’il a subies à Dakar, a été embarqué de force dans l’avion de Sn Brussels hier à 22h. Pour rappel, Kémi Séba était à Dakar pour assister à son procès qui finalement a été renvoyé au 27 avril.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom