SEN CAFÉ INFOS de ce samedi 27 Février 2021: L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : Affaire Sonko – Adji Sarr : Les députés du Sénégal dénudent le leader des Patriotes MFDC : Salif Sadio accuse le Sénégal d’avoir violé l’accord de paix ; • Liverpool : Mané gagne la moitié du salaire de Salah


1. Affaire Sonko – Adji Sarr : Les députés du Sénégal dénudent le leader des Patriotes :

L’Assemblée nationale du Sénégal a levé, vendredi, l’immunité parlementaire du député de l’opposition, Ousmane Sonko, sous le coup d’une accusation d’une plainte pour ’’viols répétés’’ et ’’menaces de mort’’.

Au cours d’une séance plénière organisée à huis clos, 98 députés ont voté pour, 1 contre. Il y a eu deux abstentions. Une employée d’un salon de massage et de beauté accuse le leader de Pastef/Les patriotes de ‘’viols répétés et de ‘’menaces de mort’’. M. Sonko avait invoqué cette immunité pour justifier son refus de déférer à une convocation de la Section de recherche de la gendarmerie.

Le député de l’opposition a déclaré, jeudi, qu’il ne répondrait à aucune convocation en cas de levée de son immunité parlementaire, dénonçant une procédure ‘’viciée’’. ’’La procédure est viciée en ce que l’Assemblée nationale n’a pas eu la possibilité de disposer du dossier et il a été demandé aux députés concernés de juste jeter un coup d’œil’’, a-t-il dit dans une longue déclaration. ’’Au regard de ce qui précède, je refuse de répondre à cette procédure viciée ! Je dis non à la levée viciée et illégale d’une immunité que nous confère la confiance et le suffrage de nos concitoyens’’, a-t-il ajouté. Il a dit ‘’non’’ à ‘’(son) arrestation illégale et imminente programmée par Macky Sall’’. Ousmane Sonko a invoqué son ‘’droit constitutionnel, naturel et individuel à la résistance à l’oppression’’.


2. Retransmission de la plénière à l’Assemblée Nationale : Mame Diarra FAM, la nouvelle vedette du jour !

Sans faire partie des orateurs du jour, Mame Diarra Fam a, nouvelle fois, ravi la vedette à tous ses collègues députés. Elle n’a pas pris la parole, occupée qu’elle était à filmer et à diffuser en live une séance plénière que l’Hémicycle a délibérément décidé de tenir à huis clos.

Ainsi, en l’absence de la presse, interdite d’accès, la députée du Parti démocratique sénégalaise a retransmis en live la séance plénière, d’une façon particulière, avec son sens de l’humour, ses provocations, ses rires et ses délires. Du Mame Diarra Fam tout cru. Il en fallait cette dose de fraicheur pour faire baisser la tension autour de l’examen de la levée de l’immunité parlementaire du député et leader du parti Pastef – Les Patriotes, Ousmane Sonko.


3. MFDC : Salif Sadio accuse le Sénégal d’avoir violé l’accord de paix :

Le Mouvement des forces démocratiques du Sénégal (MFDC) estime que les affrontements à la frontière avec la Guinée-Bissau sont “une manipulation et une intoxication”. Le leader du MFDC, Salif Sadio accuse le Sénégal d’avoir violé les accords de Rome lorsque Dakar a annoncé le 26 janvier 2021 qu’il menait des “prétendues opérations de sécurité” en Casamance.

Salif Sadio rappelle que le 22 février 2014 à Rome, après une réunion de la délégation sénégalaise, dirigée par l’amiral Farba Sarr, et du MFDC, dirigé par Bourama Cissé, les parties ont établi un code de conduite des “mesures de confiance mutuelle” qui fixera les règles permettant de poursuivre les négociations. Dans ce cadre, le MDFC a proclamé un cessez-le-feu unilatéral.

Pour le chef du MFDC, le code établi a été violé lorsque le 26 janvier, “en complicité avec ses milices payées, nourries et entretenues par le Sénégal lui-même, son armée a bombardé des villages de Casamance et terrorisé les populations.


4. Commission Croissant lunaire au Sénégal : Le nouveau coordonnateur, El Hadj Oumar Diène, installé (Photos) :

La Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (Conacoc) au Sénégal a un nouveau bureau depuis Dimanche passé. Ce vendredi, El Hadj Oumar Diène et compagnie ont été installés, au siège de la commission, à la Grande mosquée de l’institut islamique.

El Hadj Oumar Diène, secrétaire général de la Ligue des imams et oulémas du Sénégal, est le nouveau coordonnateur de la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (Conacoc),

Intérimaire avec deux autres, le Secrétaire général de l’Association des Imams et Oulémas du Sénégal, nommé dimanche dernier, malgré la contestation, est devenu le seul coordinateur, à la place de Mourchid Iyane Thiam, rappelé à Dieu, le 29 janvier dernier…


5. Université de Dakar : Huit étudiants arrêtés sans motif valable:

Des responsables d’étudiants ont alerté sur l’arrestation, ce matin, de certains de leurs camarades à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Les étudiants seraient des partisans de Pastef.

Alors que l’Assemblée nationale pourrait lever l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko ce vendredi, plusieurs manifestations se signalent dans la capitale. A l’Ucad, huit étudiants ont été appréhendés. Il serait affiliés à Pastef et à Frapp. Toutefois, les chefs d’inculpation qui pèsent sur eux restent inconnus.

Plus tôt dans la matinée, des manifestants ont brûlé des pneus à Rufisque, aux Parcelles Assainies, à Guédiawaye et à la Patte d’Oie. Vidéo des manifestations contre la levée de l’immunité de Sonko à Rufisque.


6. Dakar : Un incendie ravage le marché de Petersen

Un incendie s’est déclaré, ce vendredi après-midi, au marché Petersen. Parmi les dégâts matériels, des marchandises ont été emportées par les flammes. Le feu a été maitrisé mais les opérations se poursuivent, d’après le chef des opérations des sapeurs-pompiers, le lieutenant-colonel Harouna Diallo.

Un sapeur, qui a pris part aux opérations, a expliqué qu’ils ont été alertés un peu avant 16 heures, pour un feu de cantines et d’étals de matériels et produits divers, à hauteur de l’ancien service d’hygiène.

Dans le cadre des opérations, les secours ont engagé, dans un premier temps, deux engins-pompes pour lutter contre la propagation des flammes. Avant l’arrivée du renfort, avec trois autres engins-pompes, une ambulance et une camionnette d’air comprimé.

Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. Toutefois, les dégâts matériels sont importants. Les opérations se poursuivent, avec la phase de déblai-dégarnissage pour éviter toute éventuelle reprise de feu.


7. Liverpool : Mané gagne la moitié du salaire de Salah :

Liverpool ne paie pas à Sadio Mané le même salaire que Mohamed Salah. En effet, pendant que l’Égyptien émarge à 200.000 livres sterling (151.097.500 FCFA) par semaine, le Sénégalais se contente de 100.000 (75.548.750 FCFA).

Mohamed Salah gagne le double du salaire de Sadio Mané à Liverpool. Le Sénégalais, qui précède l’Égyptien à Anfield, n’est pas autant valorisé. Pourtant, les deux stars africaines composent l’explosif duo des Reds depuis trois saisons. Ils partageaient d’ailleurs le Soulier d’Or 2019 de la Premier League.

Cependant, Salah était récemment à la Une de l’actualité des transferts. Ce qui expliquerait peut-être pourquoi, selon le Mirror, c’est le joueur le mieux payé à Liverpool (151.097.500 FCFA). Mais l’Égyptien, en plus d’être très talentueux, est bien un buteur hors pair.

Toutefois, Liverpool ne donne pas à Mané le même salaire que Mohamed Salah. Pourtant, Sadio a aussi certainement contribué aux succès des Reds depuis son arrivée en 2016. Mais le Sénégalais, 11 buts TTC et 5 passes décisives en 22 matchs cette saison , empoche bien un «modeste» salaire hebdomadaire de 100 000 £ (75.548.750 FCFA). Moins certes que son co-équipier préféré, Roberto Firmino, qui gagne, notamment, 180 000 £ (135.987.750 FCFA). Le Lion de la Téranga n’en reste pas moins impliqué dans la cause d’Anfield.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom