Sénégal : Construction d’un centre pour le diagnostic et le traitement du cancer par les Coréens

Conformément aux recommandations de l’OMS à faire de la lutte contre les cancers une priorité fortement marquée dans son Plan National de Développement Sanitaire et Social (PNDSS), le ministre de la santé et de l’action sociale a visité l’unité de dépistage du centre du cancer du sein et du col de l’utérus du centre de santé Gaspard Kamara.

Pour le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, les interventions mises en œuvre à travers le Plan Stratégique National de Lutte Contre le Cancer (PSNLC) 2015-2019 et le plan opérationnel de lutte contre les cancers gynécologiques (sein et col de l’utérus), devraient aboutir à une réduction significative de ce fardeau. Ce qui dit que les cancers peuvent être évités et guéris s’ils sont détectés précocement. En effet, des mesures de prévention simples centrées sur une bonne sensibilisation, un dépistage des lésions précancéreuses du col de l’utérus et une détection précoce du cancer du sein diminueraient d’au moins 50% la survenue de ces deux cancers les plus fréquents. 

C’est ainsi, soulignera toujours le ministre, que le vaccin contre le virus du papillome humain (HPV) a été introduit dans le programme élargi de vaccination (PEV). L’installation également de centres de dépistage et de traitement de cancers gynécologiques dans certaines structures sanitaires du Sénégal comme celui de Gaspard Kamara, confirme cette volonté politique de renforcer le plateau technique de prise en charge. 

Le ministre d’annoncer également la construction d’un Centre national d’Oncologie à Diamniadio, fruit du partenariat entre le Sénégal et la Corée du Sud…


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom