Seule région épargnée de la COVID-19 au Sénégal, Matam refuse d’amener ses enfants à l’école

A moins de 24 h de la réouverture des classes, c’est un sentiment d’angoisse qui prévaut dans la région de Matam. Selon Zik Fm qui donne l’information, les populations sont inquiètes depuis le retour des enseignants. Lesquels avaient séjourné dans des régions où la pandémie de Covid-19 s’est fortement propagée. En effet, elles craignent qu’ils ne soient porteurs du virus dans la localité.

A Agnam, renseigne la source, les parents d’élèves, qui s’étaient réunis au Lycée de la zone, ont laissé entendre qu’ils ne laisseront pas leurs enfants retourner en classe le 2 juin. Et pour cause, ils exigent que ces enseignants de retour soient «mis en quarantaine». Ce, afin d’«être sûr qu’ils ne sont pas porteurs» de la maladie à coronavirus.
Dans le département de Kanel, c’est le même son de cloche qui prévaut, selon toujours la radio. Sur place, plusieurs localités demandent également la mise en quarantaine des enseignants avant qu’ils ne reprennent les cours.
A rappeler qu’à ce jour, Matam est la seule région du pays qui n’a pas encore enregistré de cas positif au nouveau coronavirus.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom