Sibeth Ndiaye, de l’ombre à la lumière

En France, trois nouveaux ministres se sont assis autour de la table à l’Elysée pour le conseil des ministres, dont Sibeth Ndiaye, nouvelle porte-parole du gouvernement. La native de Dakar, âgée de 39 ans, fait partie de la garde rapprochée d’Emmanuel Macron depuis plusieurs années. Lors de la passation de pouvoir ce matin avec Benjamin Griveaux, l’ancienne « madame communication » d’Emmanuel Macron est revenu sur son parcours atypique.

Sibeth Ndiaye a évoqué son enfance en Seine-Saint-Denis, ce département de la région parisienne où, a-t-elle dit, « rien n’est simple mais où tout est possible ». Elle admet aussi avoir douté avant de passer de l’ombre à la lumière.

Mais elle s’est rappelé ce que lui disaient ses parents sénégalais. « C’est aussi au Sénégal le pays de ma naissance que j’ai puisé le courage de gravir cette marche en toute humilité. C’est dans mon enfance que j’ai été chercher ces paroles souvent prononcées par nos parents pour nous aider mes sœurs et moi à briser les plafonds de verre : là où tu es, tu es à ta place. »

Sa place a longtemps été celle de conseillère presse d’Emmanuel Macron. Un poste qu’elle occupe au ministère de l’Economie, puis pendant la campagne présidentielle et enfin à l’Elysée. Proche parmi les proches du président, elle connait Emmanuel Macron par cœur.

Avec son caractère bien trempé, avec son langage parfois cru, elle a depuis deux ans un rapport souvent conflictuel avec les journalistes. Elle a appliqué à la lettre le verrouillage de la communication présidentielle, assumant de mentir pour défendre son mentor.

Elle confiait il y a un an qu’elle ne ferait jamais de la politique en pleine lumière. Emmanuel Macron l’a visiblement convaincue du contraire.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom