Spoliation foncière : Le retour de la stratégie colonialiste de division des communautés

Pour noyer le scandale de la spoliation foncière et du boycott de KFC, Sedima déploie la dangereuse stratégie coloniale du “Divide and Rule” en opposant les populations de Ndingler et celles de Djilakh.

En mettant en avant, sur sa page Facebook, les éloges et remerciements des populations de Ndjilah délestés de 224 Ha, le bon samaritain Sedima isole insidieusement la résistance des Hommes de Ndingler. Un remake colonial du bon et mauvais nègre.

Cette affaire prend des tournures inquiétantes qui risque de réveiller les vieilles rivalités ancestrales.

Le capitalisme est intrinsèquement carnassier, qu’il soit le fait des blancs ou des noirs.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom