Suppression de la dette : Le Sénégal omis de la liste des 25 pays bénéficiaires du FMI malgré l’appel de Macky

Dans la riposte contre la pandémie du Coronavirus, le Fonds monétaire international (Fmi) a décidé d’effacer la dette des pays les plus pauvres. Cependant, le Sénégal ne figure pas parmi les bénéficiaires d’un allègement du service de la dette. Pourtant, Macky Sall avait lancé mercredi passé, en Conseil des ministres l’Appel de Dakar “pour une stratégie d’annulation de la Dette des pays africains assortie d’un Plan de rééchelonnement de la dette commerciale”.

’’Le chef de l’Etat a, à cet égard lancé l’Appel de Dakar pour une stratégie d’annulation de la Dette des pays africains assortie d’un Plan de rééchelonnement de la dette commerciale qui permettra à l’Afrique dans le cadre du nouvel ordre économique mondial, d’avoir un nouveau départ”, rapporte le communiqué du Conseil des ministres dont l’APS a eu connaissance.
Evoquant, auparavant, la stratégie continentale globale et la coopération internationale en matière de lutte contre la pandémie du COVID-19, Macky Sall “s’est félicité de la Déclaration issue de la réunion restreinte des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine qui s’est tenue le 03 avril, en visioconférence’’.
Evoquant, auparavant, la stratégie continentale globale et la coopération internationale en matière de lutte contre la pandémie du COVID-19, Macky Sall “s’est félicité de la Déclaration issue de la réunion restreinte des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine qui s’est tenue le 03 avril, en visioconférence’’.

Au total, 25 pays membres du FMI viennent de bénéficier d’un allégement immédiat du service de leur dette afin de pouvoir faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19.

Les pays qui bénéficieront d’un allégement du service de leur dette sont les suivants : Afghanistan, Bénin, Burkina Faso, Comores, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Haïti, Îles Solomon, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Népal, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Tadjikistan, Tchad, Togo et Yémen, a précisé le FMI sur son site.

“Aujourd’hui (lundi), j’ai le plaisir d’annoncer que notre conseil d’administration a approuvé un allégement immédiat du service de la dette pour 25 pays membres du FMI au titre du fonds fiduciaire réaménagé d’assistance et de riposte aux catastrophes (fonds fiduciaire ARC), dans le cadre des mesures que le FMI prend pour aider ses pays membres à faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19’’, a déclaré La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

“Nos pays membres les plus pauvres et les plus vulnérables recevront ainsi des dons qui couvriront leurs obligations envers le FMI pour une phase initiale de six mois, ce qui leur permettra de consacrer une plus grande partie de leurs faibles ressources financières aux soins médicaux et autres efforts de secours d’urgence vitale’’, a ajouté Kristalina Georgieva.

Elle a souligné que ‘’le fonds fiduciaire ARC peut actuellement fournir un allégement du service de la dette sous forme de dons à hauteur d’environ 500 millions de dollars, y compris les 185 millions de dollars promis récemment par le Royaume-Uni et les 100 millions de dollars fournis par le Japon comme ressources immédiatement disponibles’’.

“D’autres pays, parmi lesquels la Chine et les Pays-Bas, s’apprêtent également à apporter des contributions importantes. J’engage d’autres donateurs à nous aider à reconstituer les ressources du fonds fiduciaire et à renforcer davantage notre capacité à offrir à nos pays membres les plus pauvres un allégement supplémentaire du service de la dette pendant pas moins de deux ans’’, a dit Kristalina Georgieva.

Le Sénégal remboursé pour les coups engagés contre COVID-19

Le président de la République du Sénégal, avait lancé mercredi 8 avril passé l’Appel de Dakar “pour une stratégie d’annulation de la Dette des pays africains assortie d’un Plan de rééchelonnement de la dette commerciale”.

Une faveur accordée à une vingtaine de pays listée plus haut mais pas le Sénégal ni également d’autres pays touchés par le COVID-19 comme la Côte d’Ivoire, le Soudan et son voisin du du Sud, l’Angola …

Par contre, le Fonds monétaire international (Fmi) va appuyer l’État du Sénégal pour supporter le coût de la guerre engagée contre le coronavirus. Il va accorder un décaissement d’urgence de 266 milliards de Fcfa. Le montant va être positionné dans le compte du Sénégal à la banque centrale dès demain, mercredi 15 avril 2020.
PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom