Technologie: Nokia aurait capable de doubler l’autonomie des smartphones

Nokia Bell Labs, la branche du fabricant finlandais dédiée à l'innovation, affirme avoir mis au point une nouvelle technologie de batterie capable de doubler l'autonomie des futurs smartphones de Nokia. Cette technologie, désormais brevetée, pourrait en outre être vendue... et ainsi profiter à d'autres fabricants de mobiles.

C’est avec le concours du centre AMBER, de l’université irlandaise de Trinity College à Dublin, que Nokia Bell Labs a pu concevoir cette nouvelle technologie. Spécialement pensée pour la 5G, cette dernière présente l’avantage de ne pas épaissir les batteries. Le design ultra fin de nos smartphones ne devrait donc pas être compromis.

La promesse d’une autonomie plus que doublée

La technologie de batterie brevetée par Nokia Bell Labs se base sur des nanotubes de lithium, nous apprend WCCFTech. Elle pourrait permettre de multiplier par 2,5 fois l’autonomie constatée sur les modèles de smartphones les plus endurants du marché. Une annonce qui promet de changer la donne alors que, depuis quelques années, les constructeurs semblent privilégier avant tout les innovations en matière de recharge rapide, au détriment d’une autonomie que le consommateur aimerait plus copieuse.

« En emmagasinant une plus grande quantité d’énergie dans un espace plus restreint, cette nouvelle technologie de batterie aura un impact profond sur la 5G et le monde réseau dans son entier. La combinaison des connaissances de l’industrie, des appareils de Nokia Bell Labs et de l’expertise d’AMBER en science des matériaux nous a permis de nous attaquer à un problème extrêmement ardu impliquant plusieurs disciplines (…) », explique Nokia Bell Labs dans un communiqué.

Des recharges moins nombreuses pour une espérance de vie améliorée

Si elle tient ses promesses, la technologie de Nokia devrait permettre aux utilisateurs de recharger moins souvent leur smartphone qu’à l’heure actuelle. Avec des cycles de recharge moins fréquents, les batteries, moins sollicitées, pourraient profiter d’une espérance de vie accrue. Une bonne nouvelle supplémentaire.

Nokia explique avoir déposé un brevet pour sa nouvelle technologie et indique songer à la commercialiser, sans toutefois se fendre d’un éventuel créneau de mise sur le marché. Comme le précise WCCFTech, des firmes concurrentes comme Samsung SDI ou encore LG Chem (filiales de Samsung et LG spécialisées dans la conception des batteries) pourraient elles aussi travailler sur des technologies similaires et a

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom