“Une Gazelle Oryx peut coûter jusqu’à 600.000 Dollars à Dubaï” : Au Sénégal c’est la ruée des ministres d’état pour s’en procurer auprès des parcs nationaux

L’affaire dite des gazelles Oryx n’a pas encore livré tous ses secrets. Ce scandale qui éclabousse le ministère de l’environnement Après les ministres de l’environnement et de l’Intérieur, le ministre et gendre du président Mansour Faye est également cité comme bénéficiaire. Mais selon le journal Walf Quotidien, nos hommes d’état ne seraient pas seulement mus par un souci de sauvegarde de l’espèce mais plutôt par un esprit mercantile. 

En effet, si nos autorités s’intéressent tant aux gazelles oryx, ce n’est pas parce que l’espèce est menacée et qu’il faudrait procéder à sa protection en favorisant les niches de multiplication. Il s’agit purement et simplement d’une histoire de gros sous.

Selon des sources de Walf Quotidien, il n’est pas exclu que les bénéficiaires les revendent dans le Golfe où certains richissimes hommes d’affaires aiment la compagnie de ces animaux.

 Et le journal de révéler qu’à Dubaï, une gazelle oryx peut couter jusqu’à 600.000 dollars soit environ 327 millions FCFA dans le marché noir.

Un deal qui rapporterait gros si l’on sait qu’après reproduction de l’espèce, la réserve privée bénéficiaire pourra prétendre à avoir le droit sur une partie de la progéniture. 

En effet, l’oryx gazelle est un ongulé mesurant entre 1,98 et 2,16 m de long, environ 1,2 m au garrot pour un poids allant de 210 à 240 kg met bas au monde après une période de gestion équivalent presque à celle de la femme.

Et généralement, elle donne naissance à un seul petit pesant entre 9 et 15 kg. D’où la patience nécessaire exigée pour obtenir un troupeau de gazelle Oryx. 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom