URGENT : Mohamed Salah élu meilleur joueur africain devant Sadio Mané

L'Égyptien Mohamed Salah a été désigné meilleur joueur de football africain de l'année. L'attaquant qui a contribué à la qualification de son pays pour le Mondial-2018 a devancé le Sénégalais Sadio Mané et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang.

Sans surprise, l’Égyptien Mohamed Salah a été sacré, jeudi 4 janvier, meilleur joueur africain de l’année lors d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de Football à Accra, au Ghana. Il a été préféré à son coéquipier le Sénégalais Sadio Mané et au Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang.

Après avoir été élu meilleur joueur africain par la BBC, puis meilleur joueur arabe de l’année par l’Union arabe de la presse sportive, l’attaquant de Liverpool décroche une nouvelle distinction individuelle. Auteur de 17 buts avec les Reds depuis le début de la saison, le jeune footballeur de 25 ans, transféré en juin dernier de l’AS Rome, en Italie, est devenu un joueur incontournable de l’effectif de Jurgen Klopp. Le technicien allemand ne cesse de le complimenter: « On savait que c’était un très bon joueur, mais il s’est très bien intégré, plus vite que l’on aurait pensé ».

L’ailier de Liverpool (Angleterre) a ainsi réussi là où son illustre compatriote Mohamed Aboutrika, 2e au classement du Joueur africain 2008, avait échoué.

Ce sacre, celui qui est né dans le Nord de l’Egypte et qui a été formé au Arab Contractors Club, l’a gagné grâce à son incroyable régularité en 2017, que ce soit en équipe nationale ou avec ses clubs, l’AS Roma (Italie) puis Liverpool (Angleterre).

Un héros en Egypte

Mohamed Salah a commencé l’année civile en conduisant sa sélection jusqu’en finale de la Coupe d’Afrique des nations (perdue 2-1 face au Cameroun, le 5 février). Les « Pharaons » restaient pourtant sur trois non-participations de suite à la phase finale de la CAN.

Mais c’est surtout le rôle décisif joué par l’ex-pensionnaire du FC Bâle (Suisse), de Chelsea (Angleterre) et de la Fiorentina (Italie), dans la qualification pour la Coupe du monde 2018, qui a marqué les esprits. Ses cinq buts en éliminatoires ont en effet permis à l’Egypte de se qualifier pour le Mondial pour la première fois depuis 1990. Le 8 octobre, Mohamed Salah a notamment mis un doublé décisif face au Congo-Brazzaville. Depuis, ce dernier est définitivement devenu une idole dans son pays.

Une star en Angleterre

En Italie, l’attaquant s’est aussi bâti une jolie réputation. Après avoir brillé avec la Fiorentina (Florence) en 2014-2015, Mohamed Salah a aidé l’AS Rome à finir deuxième du Championnat d’Italie, en 2016 et en 2017.

Le 1er juillet dernier, l’intéressé a ainsi convaincu Liverpool de mettre une quarantaine de millions d’euros sur la table pour racheter le contrat le liant au club romain. Et, depuis, les « Reds » ne l’ont pas regretté.

Au cours des six derniers mois, celui qui n’était pas parvenu à s’imposer à Chelsea entre 2014 et 2016 a fait trembler les filets 23 fois et délivré 8 passes décisives en 29 matches avec Liverpool, toutes compétitions confondues. Avec 17 réalisations en Championnat d’Angleterre (Premier League), il occupe par ailleurs la deuxième place du classement des buteurs de Premier League, derrière l’Anglais Harry Kane.

Un roi sans couronne

Seul bémol dans cette partition presque parfaite, Mohamed Salah n’a paradoxalement gagné aucune compétition en 2017. En un an, le Joueur africain de l’année aura en effet accumulé les places d’honneur. Jusqu’à cette cérémonie de remise des Trophées de la CAF où il a succédé à l’Algérien Riyad Mahrez

 

RFI

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom