VIDEO – “Si 500 jeunes étaient morts, on aura éradiqué le COVID-19” : Les propos indigne de Moussa Sy, maire des PA de Dakar

C’est avec des propos “indignes” que le maire des  Parcelles Assainies, Moussa Sy, a voulu s’adresser aux jeunes pour les intimer de respecter les mesures barrières contre la pandémie de Covid-19. En tournée dans les postes de santé de sa localité, le politicien a créé la polémique dans les réseaux sociaux. Ses reproches ont été jugés scandaleux.

Pour sensibiliser les jeunes sur l’importance de respecter les mesures barrières, le maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy, a dérapé lors d’un interview dans le cadre d’une tournée. Pour lui, ce sont les jeunes qui ne veulent pas porter de masques qui sont responsables des morts. Ce sont eux qui transporte la maladie vers les personnes âgées et les malades chroniques. Pour lui si 500 jeunes avaient été victimes de la COVID-19, rapidement la maladie allait être éradiquée tout simplement parce qu’ils sauront mesurer les risques. 

Comparaison avec la France

Il dira par ailleurs que le Sénégal n’a pas encore le vaccin et aura du mal à s’en procurer. La preuve, est que la France un pays développé, n’a pu obtenir que 500.000 doses des laboratoires pharmaceutiques qui ont mis sur le marché des vaccins. Regardez


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom