Violences faites aux femmes , le Sénégal ne peut pas appliquer la « peine de mort » pour deux raisons …. Oustaz Taib Socé

Invité par El hadji Assane Guéye sur la Rfm, Oustaz Taib Socé a répondu à la question relative à la reconduction de la peine de mort au Sénégal. Le Sénégal de plus en plus méconnaissable avec une récurrence des meurtres sur les femmes généralement , certains pensent que la peine de mort semble être la solution idoine pour y remédier.  

Mais selon Oustaz Taib Socé , la peine de mort ne peut pas être appliquer au Sénégal parce que tout simplement le pays n’est pas économiquement indépendant , cette forte dépendance étrangère fait qu’on ait tout le temps contrôlé par l’étranger.

Dans ce même sillage , le Sénégal est un pays d’intervention si on veut appliquer cette loi criminelle à une personne d’influence cela ne passera pas car une autorité quelconque pourra intervenir pour empêcher son exécution ce qui revient à instaurer une justice de un poids deux mesures.

Par ailleurs il insiste sur l’éducation de base, il faudrait que des valeurs morales et religieuses  solide soient inculquées aux enfants dés le bas âge  , sinon plus tard c’est des pénalités sévères qui feront l’affaire.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom