WADE “secoue” l’Etat du Sénégal : Un arrêté “truffé d’erreurs” interdit l’achat de carburant dans des récipients

L’état du Sénégal a pris très au sérieux le enaces de Wade de brûler les bureaux de vote. L’arrêté du ministre de l’Intérieur interdisant la vente temporaire en détails “d’hydrocarbures et de tout produit hautement inflammable dans des récipients autres que les réservoirs des véhicules à moteur” en est la preuve.

Et il a fallu que Wade débarque à Dakar pour appeler les Sénégalais à brûler les bureaux de vote et le fichier électoral, pour que le premier flic du pays ne sorte ce texte qui d’habitude était porté à l’attention des populations bien avant le début de la campagne présidentielle…

A noter que les services du ministre de l’Intérieur se sont trompés sur la date d’entrée en vigueur de la loi. C’est soit le samedi 16 février ou le dimanche 17 février à minuit et non le “samedi 17 février” comme indiqué dans le document…

Ledit arrêté indique l’interdiction de la circulation des véhicules de région à région, la veille du scrutin à minuit au jour de l’élection à minuit…


A voir également : Suivez la visite de Abdoulaye Wade à Ndiassane Wade

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom